Report du retrait des suppositoires terpéniques pour nourrissons
Brève

Report du retrait des suppositoires terpéniques pour nourrissons

13.12.2011

Le retrait des suppositoires contenant des dérivés terpéniques (camphre, menthol, eucalyptol, etc.), contre-indiqués chez l’enfant de moins de 30 ans, initialement programmé au 15 décembre 2011, est reporté au 13 février 2012.

Cette décision, explique l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé, est prise pour tenir compte du calendrier européen entérinant la décision relative à ces nouvelles contre-indications, chez les enfants de moins de 30 mois : antécédents de convulsion fébrile ou d’épilepsie.

La récente contre-indication est fondée sur un risque d’atteinte neurologique, essentiellement convulsif.

Au 13 février, les laboratoires procéderont au rappel des lots des spécialités concernées.

 Dr G. B.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Accès aux soins : l'Ordre inventorie « les solutions qui marchent » Abonné

maison de santé

Maisons ou pôles de santé, terrains de stage libéraux, groupements de coopération sanitaire attractifs, initiatives en tout genre : nos... 6

Santé, assurance-maladie : Fillon ripoline son projet, ce qu'il faut retenir

fillon

Après le remède de cheval, la méthode douce ? Accusé par ses adversaires de vouloir privatiser la Sécurité sociale, François Fillon a... 6

À la faculté de médecine Saint-Antoine, des vidéos pour sensibiliser les futurs médecins à l'empathie

saint antoine

Mettre en scène les consultations chez un généraliste pour sensibiliser les futurs praticiens à la relation médecin-patient, c'est... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter