Surirradiés d’Épinal : renvois en correctionnelle requis
Brève

Surirradiés d’Épinal : renvois en correctionnelle requis

12.12.2011

Le procureur a requis le renvoi devant un tribunal correctionnel des 7 mis en examen dans l’affaire des surirradiés d’Épinal. Traités par radiothérapie à l’hôpital Jean-Monnet, 5 500 patients ont reçu des surdoses, entre 1987 et 2006, à la suite de trois erreurs distinctes. Parmi eux, 24 hommes traités pour un cancer de la prostate qui ont été fortement irradiés (surdosage de 20 %) entre mai 2004 et août 2005, dont cinq sont décédés, et 397 autres, traités pour la même pathologie et qui ont reçu des doses supérieures de 8 % de 2000 à novembre 2006. En 2007, un rapport de l’IGAS et de l’Autorité de sûreté nucléaire mettait en cause des défaillances à répétition.

Le procureur a requis le renvoi devant le tribunal du radiophysicien de l’hôpital pour homicide involontaire, du chef de service de radiothérapie et d’un radiologue pour omission à porter secours. Il a retenu la même charge à l’encontre de l’hôpital en tant que personne morale, de la directrice de l’établissement, du directeur de l’ARS de Lorraine et de la directrice de la DDASS de l’époque. Dans ces deux derniers cas, le rapport de l’IGAS mettait en cause un manque de réaction au début de l’affaire.

C’est maintenant aux juges Anne-Marie Bellot et Pascal Gand, chargés de l’instruction au pôle de santé publique du tribunal de grande instance de Paris, de se prononcer et de renvoyer, ou non, le dossier devant une juridiction correctionnelle.

R. C.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Hollande jette l'éponge, que va faire Touraine ?

hollande

François Hollande a créé la surprise jeudi 1er décembre en annonçant qu'il ne briguerait pas un second mandat à l'Élysée. Mais avant de... 23

Les amants diaboliques à l'italienne : un médecin et une infirmière accusés d'une dizaine de meurtres à l'hôpital

Laura Taroni

Soupçonnés d'avoir assassiné plusieurs patients en fin de vie, Leonardo Cazzaniga médecin anesthésiste, et sa maîtresse, Laura Taroni, de... Commenter

Plus de 2 300 personnes ont bénéficié d'une PreP depuis sa prise en charge à 100 % en janvier

prep

La ministre des Affaires sociales et de la Santé et des Marisol Touraine a une nouvelle fois défendu le traitement préventif contre le sida... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter