Le gynécologue poursuivi pour viols : dix ans de prison
Brève

Le gynécologue poursuivi pour viols : dix ans de prison

09.12.2011

Jean-Marc Chargois, 57 ans, a reconnu les faits à l’ouverture de son procès devant la Cour d’assises de Meurthe-et-Moselle, mais n’a jamais prononcé le mot « viol ». C’est bien pourtant pour le viol de 22 patientes, entre 1994 et 2004, dans ses cabinets de Saint-Max et Pont-à-Mousson, qu’il a été condamné à dix ans de prison (l’avocat général avait requis 12).

« J’ai vu la souffrance des victimes, je n’en prenais pas conscience à l’époque », a expliqué le gynécologue, désormais interdit d’exercice. Avant que les jurés ne délibèrent, il a reconnu avoir « fait des saloperies », rapporte l’AFP. « Je me dois de dire pardon aux victimes pour ce que je leur ai fait subir, pour toutes ces souffrances. »

Deux premières plaintes contre le médecin, en 1996 et 2002, étaient restées sans suite. Jusqu’à ce que deux autres patientes, qui ne se connaissaient pas, dénoncent des gestes déplacés, ne s’inscrivant pas dans un examen gynécologique classique. Au total, une trentaine d’anciennes patientes, toutes plutôt jeunes, ont dénoncé les dérapages du gynécologue, qu’elles assimilent à des agressions sexuelles ou des viols. Celles qui ont témoigné ont évoqué des faits similaires : des touchers vaginaux anormalement longs et dans des positions particulièrement suggestives, des questions sur leur plaisir sexuel.

Selon les experts psychologues, l’accusé n’a pas une personnalité perverse, mais ils ont relevé une « détresse psychologique » et fait l’hypothèse selon laquelle les agressions sexuelles auraient eu valeur de « suicide social ».

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
09.12.2011 à 18h57

« Pauvre homme, je le comprends et je suis solidaire. Merci à Dieu de n'avoir jamais été inquiété dans mon exercice. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

C à 25 euros : les médecins de Romillé encourent 6 mois de non-prise en charge de leurs cotisations sociales

Romillé

Quatre médecins contestataires de Romillé (Ille-et-Vilaine), qui cotent le C à 25 euros depuis février 2016, ont été entendus hier... 25

Bilan des ECNi 2016 : moins de candidats, les jeunes ont cartonné, l'ophtalmo au top !

ecni

La Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES), en partenariat avec le Centre national de gestion... 1

Les gastro-entérologues veulent sensibiliser les Français à la prévention des cancers digestifs

gastro

À l'occasion des Journées francophones d’hépatogastroentérologie et d’oncologie digestive (JFHOD), la Société nationale française de gastro-... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter