Favoriser les apports lactés dans un régime hyperprotidique
Brève

Favoriser les apports lactés dans un régime hyperprotidique

01.12.2011

Cela pouvait paraître assez intuitif, mais une équipe canadienne de l’université McMaster, a confirmé, biologie à l’appui, la nécessité d’un apport en protéines d’origine lactée au cours de certains régimes hypocaloriques. L’étude, menée par Andrea R. Josse et coll., a porté plus précisément sur 90 femmes, non ménopausées, au moins en surpoids, qui entamaient un régime hyperprotidique, hypoglucidique, associant une activité physique programmée. Elles ont été suivies 16 semaines avec bilans métaboliques osseux. Celles aux apports les plus élevés en produits lactés ont révélé les meilleurs bilans.

Trois groupes de 30 ont été créés, variant selon les apports protéiques et lactés (donc calciques). Au terme des 16 semaines, la perte de poids était similaire pour toutes les participantes. Le groupe à protéines et laitages élevés montrait : une élévation de l’ostéocalcine, des marqueurs de résorption osseuse inchangés, une diminution de la parathormone (par rapport aux autres groupes), une élévation de la vitamine D ainsi que de l’adiponectine et une baisse de la leptine.

Ces apports lactés majorés consolident donc le pic de masse osseuse chez des femmes à risque en raison de leur inactivité, et des diminutions d’apports au cours du régime.

« Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism », doi :10.1210/jc2011-2165.

 Dr G. B.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 10

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 8

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter