Les jeunes médecins demandent aux députés de ne pas céder aux sirènes de la coercition
Brève

Les jeunes médecins demandent aux députés de ne pas céder aux sirènes de la coercition

29.11.2011

Les initiatives parlementaires n’ont pas manqué, ces dernières semaines, pour réclamer un égal accès aux soins sur le territoire. La liberté d’installation est régulièrement sur la sellette.

La jeune génération a pleinement conscience que ce sujet sera au cœur de l’élection présidentielle de 2012. Étudiants (ANEMF), internes (ISNIH et ISNAR-IMG), chefs de clinique (ISNCCA) et jeunes médecins (REAGJIR et SNJMG) ont donc adressé une lettre ouverte aux 577 députés pour les appeler « à ne pas céder aux sirènes de la coercition ». « Imposer l’installation d’un médecin dans chaque village est maintenant obsolète », indiquent les 6 associations.

Les jeunes professionnels plaident pour une nouvelle organisation des soins ambulatoires où cohabiteraient salariat, libéral, maisons de santé, cabinets de groupe pluridisciplinaires et cabinets isolés.

Ils tentent de sensibiliser les parlementaires à certaines idées reçues. Les jeunes médecins, hommes et femmes, veulent concilier vie professionnelle et vie personnelle, indiquent-ils. L’exercice en salariat a le vent en poupe même chez les médecins expérimentés, qui décrochent leur plaque en cabinet libéral. Mais pour autant, l’exercice libéral est loin d’avoir disparu en médecine générale : près des deux tiers des médecins de famille exercent en cabinet de ville après leur thèse. Enfin, la campagne n’est pas abandonnée par les médecins. Environ une nouvelle installation sur cinq l’a été en milieu rural.

 CH. G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Grippe : l'Ordre réclame la vaccination obligatoire des médecins

bouet voeux

Le Conseil national de l'Ordre des médecins (CNOM) est favorable à une vaccination obligatoire des praticiens contre la grippe, et plus... 89

Bilan en demi-teinte des expérimentations d'alternatives à la PACES

paces

Les alternatives à la première année commune aux études de santé (PACES) expérimentées depuis deux ans dans dix facultés ont entraîné une... 1

Jean-Luc Bennahmias (UDE) : « Il faut reconnaître des médecines différentes » Abonné

Jean-Luc Bennahmias (UDE) : « Il faut reconnaître des médecines différentes »-1

Candidat à la primaire sous les couleurs de l'Union des démocrates et écologistes (UDE), Jean-Luc Bennahmias veut désengorger les urgences... 3

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter