Démographie médicale régionale : l’expertise de l’Ordre en deux volumes
Brève

Démographie médicale régionale : l’expertise de l’Ordre en deux volumes

15.11.2011

« Cela fait tout de même plus de 1 000 pages et plus de 2 kg d’information », note le Dr Patrick Romestaing, président de la section Santé publique et démographie médicale du CNOM (Conseil national de l’Ordre des médecins) et grand ordonnateur des deux tomes des atlas régionaux de la démographie médicale* que vient de rendre publics l’institution.

Pour la 2e édition de ces atlas, l’Ordre a multiplié les nouveautés par rapport à l’édition antérieure. Le travail a ainsi été affiné à l’échelle des bassins de vie (2 215 répertoriés en France par l’INSEE). « Cette déclinaison à l’échelle des bassins de vie nous semble être la plus appropriée pour mesurer clairement la situation et l’évolution de la démographie médicale française, note le Dr Michel Legmann, président du CNOM. Elle constitue un véritable outil de pilotage pour les élus ordinaux et les décideurs locaux dans leur politique d’accès aux soins. »

Autre nouveauté introduite par ces atlas, l’analyse des flux migratoires, qui permet d’identifier les régions qui conservent le mieux les médecins qu’elles ont formés, et de mesurer leur attractivité. Ainsi, les atlas mettent en évidence que la si Franche-Comté est la région de France qui garde la plus grande part des médecins qu’elle a formés (77 %), la Bourgogne n’en conserve que 47 %.

Mais ces atlas permettent aussi d’affiner, bassin de vie par bassin de vie, l’analyse de la démographie médicale des régions françaises, et montrent que des déserts médicaux voient le jour jusque dans les régions réputées bien (ou trop) dotées. En région PACA, 48 % des 124 bassins de vie dénombrés ont une densité de généralistes inférieure à la moyenne nationale. Quant à la Picardie, avec ses 239 médecins en activité régulière pour 100 000 habitants, elle écope du titre peu envié de région à la plus faible densité médicale du pays (contre 370 pour la région PACA).

Pour le Dr Michel Legmann, avec la parution de l’édition 2011 des atlas régionaux de la démographie médicale, « l’Ordre a gagné ses galons d’expert ».

Plus d’informations dans notre édition de demain.

* Atlas régionaux de la démographie médicale 2011

 H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

À la faculté de médecine Saint-Antoine, des vidéos pour sensibiliser les futurs médecins à l'empathie

saint antoine

Mettre en scène les consultations chez un généraliste pour sensibiliser les futurs praticiens à la relation médecin-patient, c'est... Commenter

Cancer du sein : l'INCa et l'ANSM recommandent d'éviter le docétaxel

inca

Dans le prolongement du courrier qui a été adressé aux oncologues le 15 février 2017 l’agence nationale de sécurité du médicament et des... 2

Accès aux soins, reste à charge : un think tank réclame l'extension des réseaux de soins

réseaux de soins

La fondation Concorde jette un pavé dans la mare de l'Assurance-maladie en réclamant dans une note récente le développement des réseaux de... 14

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter