Les familles homoparentales au programme des terminales L
Brève

Les familles homoparentales au programme des terminales L

31.10.2011

Le programme de la spécialité « Droit et grands enjeux du monde contemporain » (DGEMC), réservée aux classes de terminale littéraire, propose d’analyser la famille et son évolution au sens large : « Biologique, adoptive, monoparentale, recomposée, nucléaire, élargie », selon le texte initial. Il inclura, à partir de la rentrée scolaire 2012-2013, l’étude de la famille homoparentale au même titre que les autres.

« Cet enseignement, qui s’inscrit dans le cadre de la revalorisation de la filière littéraire, a pour objectif de faire découvrir le droit aux élèves en leur montrant comment le droit aborde les questions contemporaines », a précisé le ministère de l’Éducation nationale dans un communiqué ce lundi. Le programme stipule en effet que les thèmes retenus « mettent en scène des situations réelles afin de montrer comment le droit y est présent et avec quels instruments, quels résultats et quelles limites il y répond ». Dans le cas précis de « l’évolution de la famille », il indique qu’« après avoir constaté l’absence de définition de la famille, on montrera, par une analyse juridique et historique, qu’elle a profondément évolué et qu’elle est devenue multiforme et on proposera aux élèves d’en rechercher une définition ». « Le cours sera l’occasion d’expliciter la portée juridique de quelques grands enjeux actuels (procréation assistée, euthanasie, dons et ventes d’organes », indique-t-il plus loin. Mais légitimité n’est pas légalité, a tenu à rappeler le ministère de l’Éducation nationale : « La mention de ces questions de société ne signifie aucunement qu’elles aient une reconnaissance et une définition légale. »

L’association des familles homoparentales (ADFH) s’est félicitée de ce changement. Elle souligne, dans un communiqué, que ces familles « constituent aujourd’hui une réalité incontestable dans la pluralité des formes familiales existantes » et, « dans un contexte de vives polémiques et de pressions conservatrices liées à l’étude du genre dans les programmes de première », l’ADFH s’engage à « veiller à ce que le thème de l’homoparentalité soit traité de manière correcte et approfondie dans les manuels de DGEMC ». « Les textes officiels concernant les lycées évoquaient déjà l’homosexualité, mais c’est la première fois qu’ils évoquent l’homoparentalité », a rajouté Alexandre Urwicz, coprésident de l’ADFH.

C. G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dix cliniques ferment par an : la FHP dénonce le « goût amer » du quinquennat Touraine

clinique

Lamine Gharbi ne regrettera pas Marisol Touraine au ministère de la Santé. À un mois du premier tour de la présidentielle, le patron de la... 2

Implants mammaires : la FDA recense 359 cas de lymphomes (LAGC) dont 9 décès

implants mammaire

L'agence américaine des médicaments (FDA) a reçu, au 1er février 2017, 359 notifications de lymphomes anaplasique à grandes cellules (LAGC)... Commenter

Baisse des forfaits dialyse : les néphrologues libéraux et la FHP consternés

dialyse

« Consternation », « inégalité et inquiétude ». Tels sont les mots du Syndicat des néphrologues libéraux (SNL) pour décrire la baisse des ta... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter