Le « stop and go » a tué Amy Winehouse
Brève

Le « stop and go » a tué Amy Winehouse

27.10.2011

L’enquête sur la mort brutale de la chanteuse britannique Amy Winehouse, à 27 ans, le 23 juillet, est terminée. Elle confirme l’hypothèse d’un « stop and go », une absorption massive d’alcool après une période d’abstinence. « Elle avait consommé une telle dose d’alcool, à hauteur de 4,16 g par litre de sang, que la conséquence (...) a été sa mort soudaine et accidentelle », a estimé Suzanne Greenway, responsable de l’enquête.

Selon des témoins, Amy Winehouse n’avait pas bu une goutte d’alcool dans les trois semaines précédant sa mort. Elle « pouvait boire pendant deux ou trois semaines, puis arrêter pendant deux ou trois semaines et c’est ce qu’il y a de pire », a confirmé son père. Selon lui, la chanteuse a ignoré la mise en garde de son médecin, selon lequel, « si elle continuait avec ce comportement de "binge drinking" alternant avec des périodes de désintoxication, elle pourrait avoir des attaques susceptibles d’entraîner sa mort ».

Mitch Winehouse a l’intention de créer une fondation au nom de sa fille, pour aider les accros à la drogue ou à l’alcool à combattre leurs addictions. Le deuxième et dernier disque d’Amy Winehouse, « Back to Black », a battu les records de vente pour le XXIe siècle.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
sécurité

968 agressions déclarées en 2016 : année noire pour la sécurité des médecins

Le nombre de d'agressions de praticiens déclarées s'est envolé en 2016 pour atteindre un nombre record, selon un bilan de l'Observatoire de la sécurité des médecins publié en exclusivité par « le Quotidien ». Dans deux tiers des cas, les incidents concernent un généraliste. Les menaces verbales restent majoritaires mais les cas de vandalisme augmentent. 16

Baisses des forfaits techniques, suppression du modificateur ZLes radiologues en grève contre les coups de rabot tarifaire Abonné

La Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR) appelle les spécialistes à une journée de grève nationale aujourd'hui pour refuser... 3

La surveillance active, une option viable dans les cancers de la prostate localisés

prostate

Deux études observationnelles publiées dans le « JAMA » dressent un tableau complet des effets secondaires associés aux différentes... 2

La CSMF réclame une loi de santé rectificative et détaille son projet politique

ortiz

À un mois du premier tour de la présidentielle, la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) a placé le futur président de la Rép... 11

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter