Rayonnements ionisants : dose collective en baisse, surtout dans le domaine médical
Brève

Rayonnements ionisants : dose collective en baisse, surtout dans le domaine médical

12.10.2011

L’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) présente le bilan des résultats de la surveillance des expositions professionnelles aux rayonnements ionisants. Avec un effectif de 330 618, le nombre de travailleurs surveillés en 2010 est en augmentation de 3,6 % par rapport à 2009. Parallèlement, la dose collective diminue de 5 %. En 2010, la dose d’exposition externe individuelle moyenne sur l’ensemble de l’effectif surveillé reste stable (0,19 mSv).

Sur l’ensemble des travailleurs surveillés, 95,8 % ont reçu une dose individuelle annuelle, du fait de leur activité professionnelle, inférieure à 1 mSv, limite annuelle réglementaire fixée pour la population générale. Parmi les 13 851 travailleurs ayant reçu plus de 1 mSv, 1 644 travailleurs (0,5 %) ont reçu une dose supérieure à 6 mSv. Huit travailleurs ont reçu une dose externe annuelle supérieure à 20 mSv, limite réglementaire fixée pour les travailleurs, confirmant la diminution du nombre de ces cas au fil des années(40 en 2005).

Si ces chiffres confirment le « bon fonctionnement global du dispositif national de radioprotection des travailleurs », des inégalités importantes dans la répartition des doses sont toutefois observées selon les domaines d’activité. Le domaine médical et vétérinaire, qui regroupe la majorité des effectifs surveillés (61 %), présente une dose individuelle moyenne faible (0,1 mSv en 2010), alors que les travailleurs du nucléaire et de l’industrie non nucléaire (30 % des effectifs suivis) reçoivent les doses individuelles moyennes les plus élevées (respectivement 0,36 et 0,51 mSv). Dans le domaine de la recherche, les doses individuelles restent en moyenne inférieures à 0,1 mSv. Cependant, les cas de dépassement des limites réglementaires (corps entier et extrémités) sont majoritairement rencontrés dans le domaine médical puis dans celui de l’industrie non nucléaire.

S. H.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Épilepsie : l'ANSM alerte sur le risque de décès liés à l'utilisation hors AMM du Prodilantin

ansm

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) met en garde les médecins des services d'urgence, de... 2

Calomniée mais confortée, l'interne Sabrina Ali Benali s'explique

Sabrina Ali Benali

Sa vidéo postée sur Facebook le 11 janvier a été vue 11 millions de fois. Un record. L’interne Sabrina Ali Benali y interpelle la ministre... 65

Primaire à gauche : pleins feux sur la santé, la protection sociale et les mutuelles !

debat

Jeudi soir, la première demi-heure du troisième débat de la primaire à gauche a montré à quel point la santé et la protection sociale sont... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter