Les benzodiazépines au long cours suspectées dans l’Alzheimer
Brève

Les benzodiazépines au long cours suspectées dans l’Alzheimer

29.09.2011

Dans un article paru dans « Science et Avenir », un pharmaco-épidémiologiste bordelais, le Pr Bernard Bégaud, a dévoilé les conclusions d’une étude qu’il a menée, à paraître dans une revue scientifique. Ses données confirment la notion que la prise de benzodiazépines au long cours favoriserait la survenue d’une maladie d’Alzheimer.

Il précisait dans un entretien avec l’AFP que « si en épidémiologie il est difficile d’établir un lien direct de cause à effet, dès qu’il existe une suspicion, il paraît normal d’agir et d’essayer de limiter les nombreuses prescriptions inutiles ».

Il marque son inquiétude devant la forte proportion de personnes de plus de 65 ans qui utilisent ces molécules le plus souvent de façon chronique. Et, selon son hypothèse, plusieurs milliers de cas de maladie d’Alzheimer seraient à mettre sur le compte de ces consommations qui dépassent les durées recommandées (12 semaines pour les anxiolytiques).

C’est à partir de la comparaison entre utilisateurs (depuis deux ans à plus de dix ans) et non-utilisateurs de benzodiazépines que l’équipe bordelaise a pu établir un lien. La majoration du risque serait de l’ordre de 20 à 50 %, avec un suivi de vingt ans chez près de 4 000 personnes de 65 ans et plus.

Bernard Bégaud, dans « Science et Avenir », considère son travail comme « un signal d’alerte très fort » qui devrait inquiéter les autorités sanitaires, la France étant un pays à très forte consommation de benzodiazépines. Il rappelle avoir déjà alerté à de multiples reprises l’AFSSAPS et la DGS sans trouver l’écho qu’il espérait auprès de ces instances.

 Dr G. B.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
vieux

Grippe : premières leçons d'une épidémie précoce Abonné

L'arrivée précoce de la grippe a surpris les professionnels de santé et les hôpitaux. Le virus A(H3N2) circulant touche en majorité les personnes âgées. D'aucuns évoquent déjà l'épidémie de l'hiver 2014/2015 où une surmortalité record avait été observée avec un excès de 18 300 décès. Le Pr Bruno Lina estime qu'il ne s'agit pas d'une « réplique de 2014 ». De plus, la souche circulante est une... 2

Grippe : l'Ordre réclame la vaccination obligatoire des médecins

bouet voeux

Le Conseil national de l'Ordre des médecins (CNOM) est favorable à une vaccination obligatoire des praticiens contre la grippe, et plus... 89

Bilan en demi-teinte des expérimentations d'alternatives à la PACES

paces

Les alternatives à la première année commune aux études de santé (PACES) expérimentées depuis deux ans dans dix facultés ont entraîné une... 1

Jean-Luc Bennahmias (UDE) : « Il faut reconnaître des médecines différentes » Abonné

Jean-Luc Bennahmias (UDE) : « Il faut reconnaître des médecines différentes »-1

Candidat à la primaire sous les couleurs de l'Union des démocrates et écologistes (UDE), Jean-Luc Bennahmias veut désengorger les urgences... 3

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter