Ne pas prescrire, la proposition choc de Jacques Domergue
Brève

Ne pas prescrire, la proposition choc de Jacques Domergue

09.09.2011

Le député UMP de l’Hérault Jacques Domergue a proposé ce vendredi comme piste d’économies de « récompenser » les médecins dont les consultations ne débouchent pas systématiquement sur une prescription, au lendemain de la publication du rapport de la Cour des comptes prônant une refonte de la politique du médicament.

Le député, également chirurgien, se déclare convaincu que son projet constitue « une piste d’économie immédiate », et réclame une réflexion avec l’ensemble des acteurs pour encourager de telles pratiques.

Pour Jacques Domergue, « un certain nombre de médecins peuvent avoir la tentation de prescriptions systématiques alors qu’un dialogue plus approfondi dans le cadre d’une consultation plus longue avec les patients permettrait certainement de réduire de façon significative le nombre de prescriptions stériles ».

 H. S. R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 10 Commentaires
 
04.10.2011 à 17h37

« Le fond de la bêtise n'est jamais atteint ! Il y en a toujours un pour creuser plus bas... »

Répondre
 
20.09.2011 à 02h25

« Le pire est la divergence d’intérêt malade et médecin comme le CAPI ou la p4p, alors que le complément de revenu de l’option médecin référent était une honnête obligation de moyen et non pas de résu Lire la suite

Répondre
 
12.09.2011 à 22h49

« Et l'histoire recommence ! On prend toujours les médecins généralistes pour des ânes. Après 8-10 ans d'études, sans parler des DU, DIU, des FMC à gogo jusqu'à 65 ans ou même au-delà, attention, on v Lire la suite

Répondre
 
12.09.2011 à 08h57

« Bonne idée si la "récompense" n'est pas que symbolique. Un bon nombre de consultations se terminent sans prescription en effet si l'on prend le temps de l'écoute active. »

Répondre
 
10.09.2011 à 15h26

« En suscitant la terreur du risque d'effets secondaires auprès des patients et des médecins ainsi qu'en éliminant un labo et le métier de délégué médical, on peut prédire que notre ministre va réussi Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 18

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 15

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter