Huit ans plus tard, ASCOT crée la surprise
Brève

Huit ans plus tard, ASCOT crée la surprise

29.08.2011

De nouveaux résultats de l’étude ASCOT avec l’atorvastatine montrent, huit ans après la fin de cette étude, qu’il existe dans le groupe traité une diminution de la mortalité par infections et maladies respiratoires, ce qui était inattendu. Ces résultats sont publiés dans le « European Heart Journal » et présentés au congrès de la Société européenne de cardiologie qui se tient actuellement à Paris (parc des expositions de Villepinte).

On se rappelle que, en 2003, l’étude ASCOT contre placebo (bras lipides avec l’atorvastatine sur plus de 10 000 patients) était interrompue prématurément au bout de trois ans en raison de résultats nets dans la prévention des infarctus du myocarde et des AVC.

Une nouvelle analyse sur 4 605 participants a été effectuée huit ans après la fin de l’étude, c’est-à-dire environ onze ans après sa mise en route. Résultat : la mortalité globale est de 14 % inférieure dans le groupe initialement traité par atorvastatine (on a observé 460 décès dans le groupe atorvastatine et 520 dans le groupe placebo) ; cette réduction de la mortalité est largement due à une moindre quantité de décès par infections et maladies respiratoires (réduction de 36 %), par exemple par pneumonie.

Signalons que, dans cette analyse à onze ans, la mortalité par maladies cardio-vasculaires était plus faible dans le groupe atorvastatine mais que la différence n’était pas significative. Enfin, il n’y avait pas de différence en ce qui concerne les décès par cancer.

 Dr E. DE V.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Enquête Ifop pour « le Quotidien »Sondage exclusif : Fillon et Macron en tête des intentions de vote des médecins

Enquête Ifop pour « le Quotidien » - Sondage exclusif : Fillon et Macron en tête des intentions de vote des médecins-0

Bien moins enclins à l’abstention que l’ensemble des Français, les médecins libéraux s’avèrent polarisés par la droite de François Fillon... 39

Hypercholestérolémie : la HAS recommande d'utiliser l'outil SCORE en prévention primaire entre 40 et 65 ans

CHOLESTEROL

La Haute Autorité de Santé (HAS) publie aujourd'hui 3 fiches mémo « afin de guider les professionnels de santé sur la manière d'appréhender... 2

Au congrès de la médecine générale, une pétition pour un DES à 4 ans !

Le collège de la médecine générale a lancé une pétition pour porter le diplôme d'études spécialisées (DES) de trois à quatre ans. L'annonce... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter