L’Europe finance ANTIGONE pour prévenir les épidémies
Brève

L’Europe finance ANTIGONE pour prévenir les épidémies

24.08.2011

La Commission européenne a décidé de consacrer 12 millions d’euros supplémentaires à la lutte contre les agents pathogènes qui peuvent menacer la santé humaine, tels que la souche d’Escherichia coli entérohémorragique responsable récemment d’une importante épidémie de syndromes hémolytiques et urémiques et de diarrhées sanglantes.

Cet automne, un consortium international baptisé ANTIGONE (ANTIcipating the Global Onset on Novel Epidemics) se penchera sur cette souche (STEC, E. coli productrice de shigatoxines), qui a touché 4 000 personnes, majoritairement en Allemagne, et en a tué 46, ainsi que sur d’autres agents pathogènes virulents (fièvre hémorragique de Crimée-Congo, Ebola, sras, peste...). La recherche s’articulera autour des moyens pour prévenir de futures épidémies et réagir à de nouvelles intoxications.

ANTIGONE, coordonné par le Pr Thijs Kuiken (Erasmus Medical Center, Pays-Bas), réunira 14 partenaires de 7 pays, dont l’Institut Pasteur, l’INSERM et le CNRS. Le consortium travaillera en étroite collaboration avec PREDEMICS (Preparedness, Prediction and Prevention of Emerging Zoonotic Viruses with Pandemic Potential using Multidisciplinary Approaches). Coordonné par le Pr Sylvie van der Werf (Institut Pasteur), ce projet se concentre sur quatre familles de virus zoonotiques qui peuvent être à l’origine d’une épidémie en Europe : grippe, hépatite E, rage et maladies à lyssavirus.

R. C.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Plan maladies rares : les associations en appellent aux présidentiables Abonné

accroche evenement

À moins de 2 mois des présidentielles et à 3 mois et demi des législatives, les 210 associations et acteurs de la recherche, rassemblés dans... Commenter

Deux avenants sur l'avantage maternité et la télémédecine soumis à signatureLes « négos » reprennent, la FMF songe à partir Abonné

revel

L'assurance-maladie et les syndicats tenteront de s'accorder, mercredi, sur deux avenants relatifs à l'avantage supplémentaire maternité et... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 16

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter