Les dépenses d’assurance-maladie en hausse de 2,8 % en juillet
Brève

Les dépenses d’assurance-maladie en hausse de 2,8 % en juillet

23.08.2011

Selon les derniers chiffres de la CNAM, les remboursements de l’assurance-maladie (régime général) ont progressé de 2,8 % sur les sept premiers mois de l’année (après 2,7 % en juin).

« Avec 3,1 % de progression des remboursements de soins de ville, le mois de juillet 2011 s’inscrit dans la tendance du premier semestre. L’évolution sur les sept premiers mois de l’année reste donc inchangée par rapport au mois précédent, à +3,1 % (en données corrigées des jours ouvrés et des variations saisonnières) », note la Caisse – rappelons que l’ONDAM 2011 a été arrêté à 2,9 %.

Dans le détail sur ces sept premiers mois, les remboursements de soins médicaux et dentaires progressent de 4,2 % (après +4,3 % en juin et +5,0 % en mai). Les remboursements de soins de médecine générale « restent dynamiques, mais poursuivent la décélération observée depuis trois mois (+6,4 % sur les sept premiers mois de l’année, après +6,7 % sur le premier semestre et +7,2 % en mai) », commente la CNAM qui explique : « La revalorisation de la consultation à 23 euros et l’épidémie de grippe de début d’année expliquent la progression soutenue de ces remboursements de soins. »

Les remboursements de soins de médecine spécialisée et de soins dentaires augmentent respectivement de 3,5 % et 1,5 % à la fin du mois de juillet, soit des taux inchangés par rapport au premier semestre.

L’évolution des remboursements de produits de santé est stable depuis trois mois. À fin juillet, la progression de ce poste (+2,0 %), « reste très modérée » aux yeux de la caisse qui souligne que, « en particulier, l’évolution des médicaments délivrés en ville n’est que de 0,8 % sur les sept premiers mois de l’année ».

Modérée également la croissance des dépenses d’indemnités journalières : +2,1 % sur les sept premiers mois de l’année après +1,9 % sur le premier semestre et +1,7 % en mai.

L’évolution des versements aux établissements de santé atteint quant à elle 1,9 % sur les sept premiers mois (+1,6 % pour les hôpitaux publics et +3,4 % pour les cliniques privées). Les versements aux établissements médico-sociaux progressent de 5,5 %.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 18

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 15

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter