L’EMA pour le maintien sur le marché de la pioglitazone
Brève

L’EMA pour le maintien sur le marché de la pioglitazone

22.07.2011

L’Agence européenne du médicament (EMA) estime que le rapport bénéfices/risques de la pioglitazone reste positif, mais recommande quelques restrictions. Le Comité des médicaments à usage humain (CMUH) de l’agence a confirmé que les médicaments à base de pioglitazone restaient « une option valide pour certains patients atteints de diabète de type 2, mais qu’il existait un faible risque de cancer de la vessie chez les patients prenant ce médicament ». Il conclut cependant que « ce risque peut être réduit par une sélection appropriée des patients ».

L’agence conseille donc aux médecins de ne pas utiliser ces médicaments chez les patients ayant des antécédents de cancer de la vessie ou une hématurie macroscopique non explorée. Elle recommande aussi de bien évaluer les risques de cancer de la vessie avant d’initier un traitement à base de pioglitazone et de prendre en compte la balance bénéfices/risques, en particulier chez les personnes âgées. Les médecins sont également invités à réévaluer le traitement au bout de trois à six mois.

L’EMA va ainsi à l’encontre de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS), qui a suspendu l’utilisation en France de la pioglitazone en juin. L’Agence européenne a cependant demandé au laboratoire Takeda de mener une étude épidémiologique paneuropéenne pour préciser le risque de cancer de la vessie.

A.-G. M.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Soutien de Fillon, l'ex-PDG d'Axa se défend d'avoir inspiré son programme Sécu

Henri de Castries

C'était un secret de Polichinelle : l'ancien PDG du groupe d'assurance Axa, Henri de Castries, a rendu public ce mardi son engagement clair... 1

Appel à témoignagesTiers payant obligatoire : ça coince ou pas, vos retours d’expérience ?

1/3

Les médecins n’ont plus le choix. L’obligation du tiers payant sur la part remboursée par la Sécurité sociale est devenue effective le 1er... 57

Avec la salle de consommation à moindre risque, « 8 000 injections n'ont pas eu lieu dans l'espace public », dit le Dr Jean-Pierre Lhomme (Gaïa)

salle shoot

Le 17 octobre 2016, s'ouvrait, dans des locaux attenants à l'hôpital Lariboisière (AP-HP), la salle parisienne de consommation à moindre... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter