HTA et ALD : qu’en pense le président… de 2012 ?
Brève

HTA et ALD : qu’en pense le président… de 2012 ?

12.07.2011

Le Comité français de lutte contre l’hypertension artérielle (CFLHTA) demande aux candidats déclarés à l’élection présidentielle de se prononcer sur la suppression de l’hypertension artérielle sévère de la liste des ALD.

« Cette décision purement financière, non concertée avec les sociétés savantes, dont les conséquences sanitaires n’ont pas été évaluées, marque un recul historique de la prévention cardio-vasculaire en France », écrit le président du CFLHTA, Jean-Jacques Mourad, dans un courrier adressé aux candidats. « Une proportion significative de patients ne pourra pas prendre à sa charge le coût restant et sera exposée à un risque accru de complications graves : accident vasculaire cérébral ou infarctus du myocarde », poursuit-il.

Le CFLHTA demande aux candidats déclarés à la présidentielle de faire connaître leur position vis-à-vis de cette décision, ainsi que « le projet sanitaire » qu’ils mettraient en œuvre pour la prise en charge de l’hypertension s’ils étaient élus.

Comme prévu dans la dernière loi de financement de la Sécurité sociale (LFSS 2011), l’hypertension artérielle sévère a été retirée le 27 juin de la liste des ALD.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 10

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 8

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter