L’URPS ne siégera plus à la conférence sanitaire du Maine-et-Loire
Brève

L’URPS ne siégera plus à la conférence sanitaire du Maine-et-Loire

06.07.2011

Incident diplomatique en Maine-et-Loire. La conférence sanitaire de territoire qui vient de procéder à des élections n’a confié aucun des huit sièges de son bureau aux médecins libéraux. Considérant que ce bureau ne sera pas représentatif d’une composante essentielle de l’offre de soins, l’Union régionale des professionnels de santé (URPS) des Pays de la Loire a demandé à ses représentants de ne plus siéger à la conférence. « Il y a eu un choix politique de nous écarter, déplore le Dr Patrick Gasser, président de l’URPS. Les grands enjeux de demain sont la mise en place des schémas régionaux d’organisation des soins (SROS) ambulatoires, les partenariats public-privé et on veut le faire sans les médecins libéraux ».

Immédiatement après le scrutin, le candidat de l’URPS qui n’a pas été élu s’est vu proposer un poste supplémentaire au bureau avec une voix consultative. « Nous ne pouvons pas accepter d’avoir un strapontin », clame le Dr Gasser selon qui cet épisode est « un mauvais signe envoyé aux médecins libéraux ».

 CH. G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
06.07.2011 à 22h22

« Bravo Gasser, tu as parfaitement réagi, et j'approuve tout à fait. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Soutien de Fillon, l'ex-PDG d'Axa se défend d'avoir inspiré son programme Sécu

Henri de Castries

C'était un secret de Polichinelle : l'ancien PDG du groupe d'assurance Axa, Henri de Castries, a rendu public ce mardi son engagement clair... Commenter

Appel à témoignagesTiers payant obligatoire : ça coince ou pas, vos retours d’expérience ?

1/3

Les médecins n’ont plus le choix. L’obligation du tiers payant sur la part remboursée par la Sécurité sociale est devenue effective le 1er... 38

Avec la salle de consommation à moindre risque, « 8 000 injections n'ont pas eu lieu dans l'espace public », dit le Dr Jean-Pierre Lhomme (Gaïa)

salle shoot

Le 17 octobre 2016, s'ouvrait, dans des locaux attenants à l'hôpital Lariboisière (AP-HP), la salle parisienne de consommation à moindre... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter