E. coli O104 : la piste du fenugrec se resserre
Brève

E. coli O104 : la piste du fenugrec se resserre

05.07.2011

L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) publie sur son site les résultats de l’enquête de traçabilité qui met en cause les graines de fenugrec importées d’Égypte en 2009 et/ou en 2010. La piste, déjà évoquée, avait été écartée par le ministère égyptien de l’Agriculture. L’autorité européenne persiste et signe : « L’EFSA considère que son précédent avis du 29 juin est valide. » L’enquête demandée par la Commission européenne conclut que le lot 48088 de graines de fenugrec « est le lien le plus probable entre les deux épidémies, allemande et française ».

Les experts ont retracé le parcours de ce lot de 15 tonnes qui a quitté l’Égypte par containers le 24 novembre 2009 (port de Damietta) et a été distribué dans différents pays dont 75 kg au producteur mis en cause dans l’épidémie qui a touché l’Allemagne en mai 2011. Une partie de ce lot envoyé en Angleterre le 13 janvier 2010 est à l’origine de l’épidémie d’infections à E. coli de Bordeaux. Une partie du lot 48088 est arrivée en France via la société britannique Thompson & Morgan en janvier 2011. Une partie a été achetée par l’organisateur de la journée portes ouverts du centre de loisirs de la petite enfance de Bègles (CLPE), qui a lui-même procédé à la germination des graines. L’EFSA n’exclut pas que d’autres lots importés d’Égypte pendant la période 2009-2010 puissent être impliqués, éventuellement mélangés au lot 48088. Elle n’exclut pas non plus que d’autres pays de l’Union soit touchés.

L’enquête se poursuit. L’EFSA demande à la Commission européenne « de prendre les mesures pour éviter d’exposer les consommateurs à des contaminations par les graines suspectes et de contacter tous les États qui peuvent avoir reçu des graines de ce lot », y compris dans les pays non européens. « Il est important d’informer les consommateurs de ne pas procéder eux-mêmes à la germination des graines et de ne pas les manger sans une cuisson minutieuse », insiste l’EFSA.

 Dr L. A.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 18

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 16

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter