Dans une clinique toulousaine : 9 jours de grève, 4 % d’augmentation
Brève

Dans une clinique toulousaine : 9 jours de grève, 4 % d’augmentation

08.06.2011

Le personnel de la clinique Saint-Jean-du-Languedoc, à Toulouse, appartenant au groupe suédois Capio, a repris le travail ce mercredi au terme de neuf jours de grève, après avoir obtenu une augmentation salariale de l’ordre de 4 %.

De source syndicale, l’assemblée générale a voté la fin de la grève mardi soir par 90 voix contre 8. Les grévistes, majoritaires selon le comité de grève parmi les 420 salariés administratifs et soignants (hors médecins) de la clinique, réclamaient initialement l’équivalent de 100 euros net par mois, alors que la direction concédait 22 euros, en cumulant augmentation indiciaire, prime ponctuelle et revalorisation d’une rémunération de fin d’année à hauteur d’un treizième mois.

« La direction a accepté nos ultimes propositions, entre 50 et 55 euros net par mois en moyenne, soit l’équivalent de 4 % d’augmentation », ont fait valoir les syndicats. Ceux-ci protestent cependant contre la réquisition de huit infirmiers effectuée lundi soir par l’agence régionale de santé (ARS) dans la dernière ligne droite du conflit. Face au mouvement de grève qui durait, la direction voulait transférer lundi une cinquantaine de patients en convalescence, mais, selon les syndicats, l’ARS n’a pas pu leur trouver de place dans d’autres établissements et a demandé au préfet de réquisitionner le personnel nécessaire.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
FILLON

François Fillon : « Le gouvernement socialiste a montré son mépris des médecins »

« Pas question de toucher à l'assurance-maladie, et encore moins de la privatiser ». Après des semaines de polémique, le candidat LR à l'élection présidentielle détaille sa contre-attaque sur le terrain de la santé. Il reproche au gouvernement d'avoir voulu imposer aux médecins le tiers payant – dont il supprimera, s'il est élu, le caractère obligatoire. Entretien. 10

Les décotes tarifaires unilatérales ne passent pasLes radiologues prêts au bras de fer avec la CNAM Abonné

radiologue

Furieux de l'entrée en vigueur de nouvelles baisses de tarifs et des forfaits techniques imposées par l'assurance-maladie, les radiologues... 3

Assises parisiennes de la santé : défibrillateurs, santé sexuelle, jeunes médecins... un florilège de propositions

Assises parisiennes de la santé : défibrillateurs, santé sexuelle, jeunes médecins... un florilège de propositions-1

Après dix mois de débats, une cinquantaine d’évènements réunissant plus de 2 000 personnes et une « importante » concertation sur Internet,... Commenter

À 87 ans, une généraliste charentaise voit toujours dix patients par jour

mamy

Michel (62 ans) prendra sa retraite avant sa mère Micheline. « J'entends souvent la blague », s'amuse le Dr Micheline Foucry, médecin de... 20

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter