VIH : refus de soins et discrimination en Chine
Brève

VIH : refus de soins et discrimination en Chine

19.05.2011

L’organisation internationale du travail (OIT) dénonce les discriminations et refus de soins dont sont encore victimes les personnes infectées par le VIH en Chine. Le bureau de l’OIT a rendu public un rapport sur cette discrimination dans le champ du travail. « La Chine a fait d’importants progrès », souligne le rapport. « Elle fait partie des quelques pays dans lesquels les dirigeants se sont publiquement engagés à éliminer la stigmatisation qui touche les personnes vivant avec le VIH », souligne le rapport. Des efforts sont pourtant nécessaires pour que les politiques mises en place soient réellement mises en œuvre en pratique.

Pour son rapport, l’OIT a rencontré une centaine de personnes infectées par le VIH, une vingtaine de directeurs d’hôpitaux et de personnels de santé. Un séropositif de la province septentrionale du Shaanxi a par exemple affirmé avoir eu des difficultés à être soigné après la découverte d’une tumeur gastrique. « Chaque hôpital me disait que je devais être opéré immédiatement, mais quand il découvrait que j’étais séropositif, aucun ne voulait m’accepter », a-t-il confié à l’OIT. « Ils m’ont dit que si les autres patients savaient qu’un séropositif était passé par le bloc opératoire, cela nuirait à la réputation de l’hôpital », a-t-il précisé.

Selon l’OIT, beaucoup d’hôpitaux désireux de faire du profit, refusent d’admettre des malades du sida de crainte de faire fuir les autres patients. Les établissements hospitaliers généralistes ont également tendance à diriger les séropositifs vers des hôpitaux pour maladies infectieuses. Mais ceux-ci ne peuvent y être admis que pour des traitements spécifiquement liés au sida.

 Dr L. A.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
vieux

Grippe : premières leçons d'une épidémie précoce Abonné

L'arrivée précoce de la grippe a surpris les professionnels de santé et les hôpitaux. Le virus A(H3N2) circulant touche en majorité les personnes âgées. D'aucuns évoquent déjà l'épidémie de l'hiver 2014/2015 où une surmortalité record avait été observée avec un excès de 18 300 décès. Le Pr Bruno Lina estime qu'il ne s'agit pas d'une « réplique de 2014 ». De plus, la souche circulante est une... 2

Grippe : l'Ordre réclame la vaccination obligatoire des médecins

bouet voeux

Le Conseil national de l'Ordre des médecins (CNOM) est favorable à une vaccination obligatoire des praticiens contre la grippe, et plus... 89

Bilan en demi-teinte des expérimentations d'alternatives à la PACES

paces

Les alternatives à la première année commune aux études de santé (PACES) expérimentées depuis deux ans dans dix facultés ont entraîné une... 1

Jean-Luc Bennahmias (UDE) : « Il faut reconnaître des médecines différentes » Abonné

Jean-Luc Bennahmias (UDE) : « Il faut reconnaître des médecines différentes »-1

Candidat à la primaire sous les couleurs de l'Union des démocrates et écologistes (UDE), Jean-Luc Bennahmias veut désengorger les urgences... 3

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter