Radiochirurgie : le spectre du cancer induit enfin levé
Brève

Radiochirurgie : le spectre du cancer induit enfin levé

12.05.2011

« C’est désormais l’esprit tout à fait tranquille que nous allons pouvoir travailler », commente pour « le Quotidien» le Pr Jean Régis, chef de l’unité de radiochirurgie de l’hôpital de la Timone, à la suite des résultats d’une équipe britannique présentée au 10e congrès de la Société internationale de radiochirurgie stéréotaxique, en ce moment à Paris. Une équipe de Sheffield vient de montrer sur une large cohorte de 8 000 patients que la technique n’augmente pas le risque de cancer cérébral. Ce que l’expérience de la radiothérapie a longtemps fait craindre.

L’information est capitale, car les patients traités par radiochirurgie sont le plus souvent jeunes et atteints d’ une pathologie bénigne. « L’irradiation liée à la technique permet d’éviter les risques liés à une neurochirurgie classique, en particulier hémorragique », indique le Pr Régis. La mortalité est quasi-nulle, alors qu’elle est de l’ordre de 1 % pour la chirurgie classique. « Les résultats britanniques confirment ce que nous observons dans notre centre, à la Timone, ajoute le spécialiste. La technique Gamma Knife est très au point. Plus de 10 000 patients ont été traités depuis l’ouverture du site, le premier en France, il y a près de 20 ans aujourd’hui. »

Dr I. D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 18

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 15

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter