Psychiatrie : manifestation et confusion autour du projet de loi
Brève

Psychiatrie : manifestation et confusion autour du projet de loi

10.05.2011
  • 1305051642253546_IMG_60668_HR.jpg

La saga du projet de loi sur les soins psychiatriques (« relatif aux droits et à la protection des personnes faisant l’objet de soins psychiatriques et aux modalités de leur prise en charge ») a connu un nouveau rebondissement, mardi matin. La commission des Affaires sociales du Sénat a donné un avis favorable à tous les amendements émanant de sénateurs de gauche et a même donné un avis favorable à deux motions de procédure déposées par l’opposition et visant à manifester leur rejet du texte. Hors ces amendements, le texte présenté aux sénateurs est celui adopté en première lecture par les députés, puisque la version qui avait été modifiée sous la houlette de Muguette Dini, rapporteur de la commission des Affaires sociales du Sénat, a été rejetée.

La discussion du projet de loi a débuté l’après-midi alors que les psychiatres manifestaient devant le Sénat. Une manifestation avait lieu au même moment à Lille, avec notamment les syndicats de psychiatres publics, qui appellent à la grève.

La ministre de la Santé n’a pas été sourde à ces protestations, puisqu’elle a souligné, dans son discours introductif, que « le psychiatre est la personne centrale (du) dispositif, c’est le psychiatre qui propose de lever l’hospitalisation, c’est le psychiatre qui propose le programme de soins et qui le définit, c’est le psychiatre qui demande le cas échéant la réhospitalisation ou la fin des soins ». Selon Nora Berra, « toute atteinte à (la) liberté (des patients) ne peut être motivée que par des raisons liées à leur état de santé ». Mais, tout en admettant « les interrogations » et « les inquiétudes », elle n’a pas apporté de réponse précise, notamment sur les « moyens adaptés » réclamés par sa majorité sur les soins ambulatoires sous contrainte.

R. C.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dix cliniques ferment par an : la FHP dénonce le « goût amer » du quinquennat Touraine

clinique

Lamine Gharbi ne regrettera pas Marisol Touraine au ministère de la Santé. À un mois du premier tour de la présidentielle, le patron de la... 2

Implants mammaires : la FDA recense 359 cas de lymphomes (LAGC) dont 9 décès

implants mammaire

L'agence américaine des médicaments (FDA) a reçu, au 1er février 2017, 359 notifications de lymphomes anaplasique à grandes cellules (LAGC)... Commenter

Baisse des forfaits dialyse : les néphrologues libéraux et la FHP consternés

dialyse

« Consternation », « inégalité et inquiétude ». Tels sont les mots du Syndicat des néphrologues libéraux (SNL) pour décrire la baisse des ta... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter