La main tendue de la CSMF aux jeunes
Brève

La main tendue de la CSMF aux jeunes

19.04.2011

La Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) vient d’inviter les représentants des internes (ISNAR-IMG et ISNIH) et des chefs de clinique (ISNCCA) à participer à ses prochains conseils confédéraux programmés en juin, octobre et décembre. Cette invitation intervient après que la CSMF et le SML ont quitté jeudi dernier la deuxième séance de négociation conventionnelle pour protester contre la présence d’internes et d’étudiants dans les délégations du BLOC et de MG-France (« le Quotidien » du 18 avril). « Les coups de force, la polémique et l’agitation stérile qui accompagnent la négociation d’une nouvelle convention médicale n’apportent rien aux débats et font le jeu des opposants à la médecine libérale, écrit le Dr Michel Chassang, président de la CSMF, aux internes et chefs de clinique. Vouloir s’imposer et s’interposer entre les syndicats médicaux représentatifs, seuls habilités à négocier la convention, ou pire, manœuvrer pour obtenir un strapontin d’observateur silencieux dans certaines délégations, nous semble contre-productif. » La CSMF rappelle qu’elle a défendu la liberté d’installation, combattu les mesures coercitives à l’installation ou encore soutenu l’ouverture du secteur II à tous les anciens chefs de clinique. « Il semble plus efficace et cohérent que vous participiez au programme et aux choix de la CSMF pour l’avenir de la médecine libérale, plutôt que d’apparaître inopinément et brutalement au moment de la négociation, poursuit le Dr Chassang. Un siège d’invité permanent vous est réservé par nos statuts au sein du conseil confédéral. »

 CH. G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
desert

La démographie chancelle dans la capitaleParis, futur désert médical ? Abonné

Année après année, la capitale perd ses médecins libéraux, spécialement ses généralistes. Coût exorbitant du foncier et des loyers, poids des charges, difficultés de circulation, mise aux normes, concurrence du public : les raisons de la crise libérale ne manquent pas et les autorités peinent à trouver des remèdes. 3

Épilepsie : l'ANSM alerte sur le risque de décès liés à l'utilisation hors AMM du Prodilantin

ansm

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) met en garde les médecins des services d'urgence, de... 2

Un quart des patients éviteraient des biopsies inutilesL'IRM défend sa place en 1e intention dans le cancer de la prostate Abonné

irm prostate

Une IRM mutiparamétrique permettrait d'éviter les biopsies inutiles chez un patient sur quatre, suggère l'étude PROMIS dans «The Lancet ».... 1

Réforme du troisième cycle : les jeunes voient rouge, s'estimant exclus des discussions

internes

Le torchon brûle autour de la réforme du troisième cycle des études médicales. L'Intersyndicat national des internes (ISNI) et... 5

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter