Le Nobel de médecine James Watson agressé en Grèce
Brève

Le Nobel de médecine James Watson agressé en Grèce

15.04.2011

James Watson, 83 ans, a fait l’objet d’une tentative d’agression, jeudi, à la faculté de médecine de Patras, en Grèce. Le prix Nobel de médecine 1962 (avec Francis Crick, pour la découverte de la structure hélicoïdale de l’ADN) y était invité pour recevoir le diplôme de docteur honoris causa et faire une conférence. Une cinquantaine de jeunes ont fait irruption dans la salle et tenté de déployer une banderole pour protester contre la présence d’un homme qu’ils considèrent comme raciste. L’un d’entre eux a même tenté de le frapper, avant d’être repoussé par des professeurs et des membres de l’auditoire. La cérémonie a pu reprendre et, le soir, le biologiste américain a pu visiter comme prévu le site antique d’Olympie.

James Watson avait fait scandale en 2007 en déclarant dans une interview au « Sunday Times » qu’il était « pessimiste quant à l’avenir de l’Afrique » parce que « toutes nos politiques sociales sont fondées sur le fait que leur intelligence est la même que la nôtre – ce qui est infirmé par les tests ». Il s’était ensuite excusé. On lui reproche aussi des propos sexistes et homophobes – selon lui, les femmes devraient avoir le droit d’avorter si des tests pouvaient déterminer que l’enfant à naître portait les gènes de l’homosexualité.

Reste que ce n’est pas la première agression de personnalités dans les universités grecques par des jeunes affichant des positions anarchisantes.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 18

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 15

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter