Un décret entérine le pharmacien correspondant
Brève

Un décret entérine le pharmacien correspondant

08.04.2011

Instauré par la loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST), le pharmacien correspondant est officiellement reconnu par un décret paru le 7 avril au « Journal officiel ». Ce texte prévoit que, dans le cadre d’un protocole portant sur un traitement chronique, le pharmacien d’officine correspondant désigné par le patient peut, « à la demande du médecin ou avec son accord, renouveler périodiquement le traitement concerné, ajuster au besoin sa posologie au vu du bilan de médication qu’il a effectué, selon un rythme et des modalités définis par le protocole ». Ce protocole détermine le nombre de renouvellements autorisés et leur durée. Le décret précise que la durée totale de la prescription et des renouvellements ne peut excéder douze mois.

Le pharmacien correspondant pourra réaliser des bilans de médication. Dans ce bilan, le pharmacien sera chargé de recenser les effets indésirables et d’identifier les interactions avec d’autres traitements en cours dont il a connaissance. Il pourra également ajuster la posologie. Dans ce cas, le pharmacien précisera sur une feuille annexée à l’ordonnance datée et signée, et comportant le timbre de la pharmacie, le nom du médicament qui donne lieu à un ajustement ainsi que la nouvelle posologie ou le nom du produit concerné associé éventuellement à une prestation. Il informera alors le médecin prescripteur de l’ajustement de la posologie.

 CH. G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Mise à jour des diplômes, nouveau statut, évaluation des compétencesRéforme de l'internat : ce qui va changer en 2017

med legale

Le décret très attendu engageant la réforme du 3 e cycle vient d'être publié au « Journal Officiel ». Comment seront formés les médecins de... 1

Pr Alain Fischer (immunologiste, AP-HP) : « La priorité absolue, c'est de protéger les plus vulnérables » Abonné

fischer

La Pr Alain Fischer, immunologiste et père de la thérapie des « bébés-bulle », a présidé le comité d'orientation de la concertation... Commenter

Dans les meetings et les médias, sur les réseaux sociauxLa santé s'immisce dans la course à l'Élysée Abonné

evenement

Trop technique, trop risqué, trop clivant : dans les campagnes présidentielles, le thème de la santé a toujours été escamoté, voire absent.... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter