L’anonymat et la gratuité de la contraception à l’étude
Brève

L’anonymat et la gratuité de la contraception à l’étude

06.04.2011

« C’est une piste que l’on doit aborder, la réflexion doit être menée », a déclaré la secrétaire d’État à la Jeunesse, Jeannette Bougrab, en confiant une mission sur la contraception et l’avortement des jeunes filles à Israël Nisand. La France se heurte en effet au problème de l’augmentation continue du nombre d’avortements chez les adolescentes. De 10 722 IVG recensés en 2002, on est passé à plus de 13 200 en 2006 (sur un total de 220 000 IVG par an), un chiffre probablement sous-évalué, estime le Pr Israël Nisand, qui table davantage sur 15 000. « C’est un véritable problème de santé publique, il peut y avoir des séquelles psychologiques », a-t-il expliqué.

Selon le gynécologue strasbourgeois, le manque d’information des enseignants et le refus de considérer la sexualité des jeunes sont les principales causes de ce phénomène. À cet égard, la contraception anonyme et gratuite, actuellement disponible uniquement dans les centres de planification familiale, serait une piste de réflexion constructive... qui pourrait éviter le recours à l’IVG, qui est lui, anonyme et gratuit, contrairement à la pilule. L’une des principales préoccupations des adolescentes, « c’est que les parents ne sachent pas » qu’elles ont recours à un mode de contraception, souligne Israël Nisand. Il rendra un état des lieux des actions engagées en France et dans les autres pays européens à l’automne.

 C. G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans un bourg breton, infirmiers, pharmacien, kiné... se mobilisent avec la mairie pour recruter un médecin

Plénée-Jugon

Comme beaucoup de communes françaises, Plénée-Jugon, bourg des Côtes d'Armor de 2 500 âmes, est à la recherche de médecins. La municipalité... 14

Cancer du sein : l'INCa et l'ANSM recommandent d'éviter le docétaxel

inca

Dans le prolongement du courrier qui a été adressé aux oncologues le 15 février 2017 l’agence nationale de sécurité du médicament et des... 1

Un médecin agressé aux urgences de Soissons se fait fracturer une jambe

soissons

Un praticien du centre hospitalier de Soissons a été agressé ce samedi 18 février vers 7 heures aux urgences de l'hôpital, relate le... 5

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter