URPS : les élections du 2e collège déjà contestées en PACA
Brève

URPS : les élections du 2e collège déjà contestées en PACA

04.04.2011

En Provence-Alpes-Côte d’Azur, l’Union collégiale a déposé un recours devant le tribunal de grande instance de Marseille pour demander l’annulation du scrutin des unions régionales des professionnels de santé (URPS).

Le syndicat dénonce une « fraude » après avoir découvert, le jour du dépouillement, que deux praticiens de la liste du BLOC, pourtant validée par la commission d’organisation électorale (COE), ne devaient pas figurer dans le 2e collège car, dit-il, ils ne « répondaient pas aux conditions » requises pour y être inscrits.

Selon le président de l’Union collégiale, ce recours est susceptible d’annuler l’élection du 2e collège et d’entraîner un nouveau scrutin. Le TGI doit rendre sa décision dans les deux mois.

À l’URPS PACA, les élections ont déjà été annulées une première fois après que le BLOC eut déposé un recours pour dénoncer l’invalidation de sa liste par la COE. Cette invalidation du scrutin du 29 septembre dernier était intervenue car un chirurgien urologue niçois qui souhaitait être candidat pour le BLOC, s’était également engagé par mégarde sur la liste d’Union collégiale. Les résultats des secondes élections ont été proclamés le 25 mars. Le BLOC l’a emporté avec 36 % des suffrages et 5 sièges devant la CSMF (28,1 % et 4 sièges), le SML (16,8 % et 2 sièges), la FMF et l’Union collégiale (6,7 %) et Alliance (5,7 %).

 CH. G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
FILLON

François Fillon : « Le gouvernement socialiste a montré son mépris des médecins »

« Pas question de toucher à l'assurance-maladie, et encore moins de la privatiser ». Après des semaines de polémique, le candidat LR à l'élection présidentielle détaille sa contre-attaque sur le terrain de la santé. Il reproche au gouvernement d'avoir voulu imposer aux médecins le tiers payant – dont il supprimera, s'il est élu, le caractère obligatoire. Entretien. 10

Les décotes tarifaires unilatérales ne passent pasLes radiologues prêts au bras de fer avec la CNAM Abonné

radiologue

Furieux de l'entrée en vigueur de nouvelles baisses de tarifs et des forfaits techniques imposées par l'assurance-maladie, les radiologues... 3

Assises parisiennes de la santé : défibrillateurs, santé sexuelle, jeunes médecins... un florilège de propositions

Assises parisiennes de la santé : défibrillateurs, santé sexuelle, jeunes médecins... un florilège de propositions-1

Après dix mois de débats, une cinquantaine d’évènements réunissant plus de 2 000 personnes et une « importante » concertation sur Internet,... Commenter

À 87 ans, une généraliste charentaise voit toujours dix patients par jour

mamy

Michel (62 ans) prendra sa retraite avant sa mère Micheline. « J'entends souvent la blague », s'amuse le Dr Micheline Foucry, médecin de... 20

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter