Pénibilité et retraite anticipée : le décret au « JO »
Brève

Pénibilité et retraite anticipée : le décret au « JO »

01.04.2011

Le décret donnant droit à une retraite anticipée pour avoir exercé un métier pénible, dans les conditions prévues par la dernière réforme des retraites, est paru jeudi au « Journal officiel ».

Le texte du décret reprend sans surprise les conditions d’un départ à la retraite à 60 ans « pour les personnes justifiant d’un taux d’incapacité permanente au moins égal à 20 % ainsi que, après avis d’une commission pluridisciplinaire, celles justifiant d’un taux d’incapacité permanente compris entre 10 et 20 % ». Les personnes pouvant partir avec un taux d’incapacité permanente entre 10 et 20 % devront avoir été exposées à un facteur de risque pendant au moins 17 ans, une durée jugée trop longue par les syndicats et les associations.

Un autre décret donne une liste des facteurs de risques, au titre des « contraintes physiques marquées » (manutentions, postures pénibles…), de « l’environnement physique agressif » (agents chimiques, températures extrêmes…) et de « certains rythmes de travail » (travail de nuit, en équipes alternantes, travail répétitif…). Les travailleurs répondant à ces conditions pourront partir à 60 ans, alors que la réforme a repoussé à 62 ans l’âge de départ légal, et à 67 ans pour une pension à taux plein.

La FNATH, association des accidentés de la vie, déplore dans un communiqué que soient exclus des bénéficiaires de la retraite anticipée les travailleurs qui seront touchés par des cancers d’origine professionnelle (hors amiante) qui vont se déclarer parfois bien après 60 ans ou ceux qui souffriront de troubles musculo-squelettiques (épaules, poignets…) en raison du travail pénible qu’ils auront exercé. « Aujourd’hui comme hier, des travailleurs exposés à des facteurs de pénibilité vont continuer à mourir avant d’autres catégories, sans même pouvoir profiter de leur retraite », a affirmé la FNATH.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 18

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 16

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter