Comment une carence en oméga 3 explique des troubles dépressifs
Brève

Comment une carence en oméga 3 explique des troubles dépressifs

31.01.2011

Des résultats acquis en biologique par des chercheurs français de l’INRA et de l’INSERM confirment les notions cliniques selon lesquelles une carence en acides gras oméga 3 est associée à un risque de troubles de l’humeur et notamment de trouble dépressif.

L’alimentation des pays industrialisés s’est appauvrie en acides gras oméga 3 au cours du XXe siècle. Une relation entre une carence dans ce type d’acides gras polyinsaturés et un risque de troubles dépressifs a été faite épidémiologiquement et cliniquement. Olivier Manzoni et Sophie Layé (Bordeaux et Marseille) la vérifient biologiquement. Ils ont mis des souris à un régime appauvri en oméga 3, reflétant le déséquilibre alimentaire humain. Ils observent une perte de fonction spécifique des récepteurs endocannabinoïdes du système nerveux central. Et en particulier au niveau des récepteurs CBR1, les plus fréquents, exprimés au niveau de deux structures impliquées dans la récompense, la motivation et la régulation émotionnelle : le cortex préfrontal et le noyau accumbens. Le dysfonctionnement neuronal s’accompagne de comportements dépressifs chez ces souris mal nourries.

« Nature Neuroscience », 30 janvier 2010, http://dx.doi.org/10.1038/nn.2736.

Dr B. V.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Soutien de Fillon, l'ex-PDG d'Axa se défend d'avoir inspiré son programme Sécu

Henri de Castries

C'était un secret de Polichinelle : l'ancien PDG du groupe d'assurance Axa, Henri de Castries, a rendu public ce mardi son engagement clair... 1

Appel à témoignagesTiers payant obligatoire : ça coince ou pas, vos retours d’expérience ?

1/3

Les médecins n’ont plus le choix. L’obligation du tiers payant sur la part remboursée par la Sécurité sociale est devenue effective le 1er... 57

Avec la salle de consommation à moindre risque, « 8 000 injections n'ont pas eu lieu dans l'espace public », dit le Dr Jean-Pierre Lhomme (Gaïa)

salle shoot

Le 17 octobre 2016, s'ouvrait, dans des locaux attenants à l'hôpital Lariboisière (AP-HP), la salle parisienne de consommation à moindre... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter