État, Sécu : Baroin adresse ses voeux de maîtrise des dépenses
Brève

État, Sécu : Baroin adresse ses voeux de maîtrise des dépenses

17.01.2011

PRÉSENTANT lundi ses vœux à la presse, le ministre du Budget François Baroin a placé l’année 2011 sous le signe du « redressement des comptes publics » (après un déficit public de 7,7 % du PIB en 2010, le gouvernement veut le limiter à 6 % en 2011, puis 4,6 % en 2012 et enfin 3 % en 2013).

La Sécurité sociale, qui a accusé un déficit de 23,1 milliards en 2010, n’échappera pas à la règle.

Côté dépenses, François Baroin s’est félicité du strict respect de l’Objectif national de dépenses d’assurance-maladie (ONDAM), limité à 3 % en 2010. « C’est la première fois depuis 1997 que nous tenons l’ONDAM ».

L’impératif vaut pour les deux exercices à venir. « Le taux a été fixé à 2,9 % cette année, on ne le dépassera pas. Et pour 2012 nous devrons faire des économies pour atteindre l’objectif de 2,8 % », a-t-il martelé soulignant que toutes les administrations publiques étaient soumises au régime de rigueur. « Nous devons tourner le dos à la culture de la dépense publique », a-t-il résumé, citant les efforts dans le cadre de la Révision générale des politiques publiques, la règle de non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite (d’ici à 2013, 100 000 emplois ne seront pas remplacés au sein des administrations et des opérateurs), le gel des dépenses publiques en valeur ou encore le coup de rabot sur les niches fiscales et sociales.

C. D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 17

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 12

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter