Une grand-messe pour sauver la médecine de proximité
Brève

Une grand-messe pour sauver la médecine de proximité

05.01.2011

Xavier Bertrand et Nora Berra reçoivent demain les acteurs du monde de la santé pour une séance de concertation sur la médecine de proximité. Ce rendez-vous fait suite à la remise du rapport d’Élisabeth Hubert à l’Élysée pour résoudre la crise de la médecine libérale. Lors d’un déplacement dans un cabinet médical de Basse-Normandie, le 1er décembre, Nicolas Sarkozy avait annoncé des mesures rapides pour assouplir la loi Bachelot, simplifier les démarches administratives, faciliter les regroupements et l’installation des médecins ou revoir leurs modes de rémunération.

Le ministère de la Santé a eu le plus grand mal à organiser le déroulement de cette journée. La liste des participants et l’agencement des réunions n’ont été bouclés que mercredi, veille du rendez-vous. Selon une note diffusée par le ministère de la Santé, Xavier Bertrand et Nora Berra prendront un petit déjeuner avec des professionnels de santé dans un cabinet médical de Gennevilliers (Hauts-de-Seine) en tout début de matinée. Les syndicats de médecins représentatifs et l’Assurance-maladie sont attendus à 9 heures à Grenelle pour une séance de deux heures pour décliner les suites du rapport Hubert.

Ils seront rejoints pour une seconde réunion en fin de matinée à Ségur par les associations de jeunes médecins (étudiants, internes, chefs de clinique), des représentants universitaires (doyens, généralistes enseignants), les professionnels de santé libéraux de l’UNPS, l’Ordre des médecins, le sénateur UMP des Hauts-de-Seine Jean-Pierre Fourcade et Élisabeth Hubert. Les questions de la formation, de l’installation, la révision de la loi Bachelot, les modes de rémunération et de contractualisation des professionnels de santé seront abordés lors de ce rendez-vous.

À l’issue de cette matinée de travail, Xavier Bertrand en fera une synthèse et présentera les grandes lignes que suivra le gouvernement pour préserver la médecine libérale.

 CH. G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
05.01.2011 à 19h12

« Comment pouvez-vous vous plaindre alors que vous faites un métier prestigieux, avec des revenus confortables et que vous êtes adulés par vos patients ! »disait à des médecins le premier personnage d Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
sécurité

968 agressions déclarées en 2016 : année noire pour la sécurité des médecins

Le nombre de d'agressions de praticiens déclarées s'est envolé en 2016 pour atteindre un nombre record, selon un bilan de l'Observatoire de la sécurité des médecins publié en exclusivité par « le Quotidien ». Dans deux tiers des cas, les incidents concernent un généraliste. Les menaces verbales restent majoritaires mais les cas de vandalisme augmentent. 22

Baisses des forfaits techniques, suppression du modificateur ZLes radiologues en grève contre les coups de rabot tarifaire Abonné

La Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR) appelle les spécialistes à une journée de grève nationale aujourd'hui pour refuser... 3

La surveillance active, une option viable dans les cancers de la prostate localisés

prostate

Deux études observationnelles publiées dans le « JAMA » dressent un tableau complet des effets secondaires associés aux différentes... 2

Dix cliniques ferment par an : la FHP dénonce le « goût amer » du quinquennat Touraine

clinique

Lamine Gharbi ne regrettera pas Marisol Touraine au ministère de la Santé. À un mois du premier tour de la présidentielle, le patron de la... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter