Vignettes bleues, dispositifs médicaux : polémique sur l’ampleur de la baisse de taux de remboursement
Brève

Vignettes bleues, dispositifs médicaux : polémique sur l’ampleur de la baisse de taux de remboursement

07.12.2010

Des associations de patients s’émeuvent d’un projet de décret relatif aux baisses de taux de remboursement des médicaments à service médical rendu modéré (vignettes bleues) et des dispositifs médicaux. C’est dans le cadre de la dernière loi de financement de la Sécurité sociale (LFSS 2011) que le gouvernement avait évoqué une prochaine diminution de 35 à 30 % des médicaments à SMR modéré et de 50 à 45 % de certains dispositifs médicaux.

Mais selon le CISS (usagers de santé), la FNATH (accidentés de la vie) et l’UNAF (associations familiales), le projet de décret examiné aujourd’hui (pour avis) par la commission de réglementation de la Caisse nationale d’assurance-maladie (CNAM) permet d’aller encore plus loin dans les baisses de taux en limitant la prise en charge à seulement 25 % pour les vignettes bleues et à 40 % pour les dispositifs. Il appartiendra à l’Union nationale des caisses d’assurance-maladie (UNCAM qui regroupe les trois grands régimes - salariés, indépendant et agricole) de déterminer le taux exact de participation de l’assuré (au sein d’une fourchette).

« De quelle légitimité dispose l’assurance-maladie pour décider ainsi, à la sauvette, de nouveaux déremboursements ? », interrogent les associations de patients.

lequotidiendumedecin.fr, le 07/12/2010

C. D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
MIREILLE C Médecin ou Interne 09.12.2010 à 14h48

« Ne serait-il pas plus logique de faire une grande campagne pour expliquer à la population que si le service médical rendu par certains médicaments est limité, il est préférable, en période de rigueu Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
sécurité

968 agressions déclarées en 2016 : année noire pour la sécurité des médecins

Le nombre de d'agressions de praticiens déclarées s'est envolé en 2016 pour atteindre un nombre record, selon un bilan de l'Observatoire de la sécurité des médecins publié en exclusivité par « le Quotidien ». Dans deux tiers des cas, les incidents concernent un généraliste. Les menaces verbales restent majoritaires mais les cas de vandalisme augmentent. 16

Baisses des forfaits techniques, suppression du modificateur ZLes radiologues en grève contre les coups de rabot tarifaire Abonné

La Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR) appelle les spécialistes à une journée de grève nationale aujourd'hui pour refuser... 3

La surveillance active, une option viable dans les cancers de la prostate localisés

prostate

Deux études observationnelles publiées dans le « JAMA » dressent un tableau complet des effets secondaires associés aux différentes... 2

La CSMF réclame une loi de santé rectificative et détaille son projet politique

ortiz

À un mois du premier tour de la présidentielle, la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) a placé le futur président de la Rép... 11

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter