Attention aux Anabol Tablets vendues sur Internet
Brève

Attention aux Anabol Tablets vendues sur Internet

30.11.2010

La direction générale de la Santé et l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) mettent en garde sur les risques cardio-vasculaires importants liés à la consommation d’un produit vendu sur Internet, les Anabol Tablets. Il est conseillé aux personnes qui en auraient absorbé de consulter rapidement leur médecin pour un examen de contrôle.

Le produit n’est pas autorisé en France et ne fait donc l’objet d’aucun contrôle. L’étiquette mentionne la présence de méthandienone, un anabolisant, et le nom d’un fabricant « The British Dispensary (LP) CO LTD », situé en Thaïlande. Or, selon les analyses, les Anabol Tablets ne contiennent pas de méthandienone mais en revanche de la sibutramine. Cette molécule est interdite dans les préparations magistrales depuis 2007. C’est le principe actif de la spécialité Sibutral, indiquée dans la prise en charge de l’obésité et qui a été retirée du marché en février 2010, en raison d’un risque élevé de complications cardio-vasculaires et d’une efficacité modeste, selon l’AFSSAPS. Les effets indésirables cardio-vasculaires induits par la Sibutramine, notamment une augmentation de la pression artérielle et de la fréquence cardiaque, peuvent conduire le cas échéant au décès, souligne l’Agence.

Il est fermement déconseillé d’acheter des médicaments sur Internet, rappelle une nouvelle fois l’AFSSAPS.

lequotidiendumedecin.fr, 30/11/2010

R. C.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 10

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 8

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter