FA : avoir un parent atteint augmente le risque
Brève

FA : avoir un parent atteint augmente le risque

15.11.2010

L’hérédité familiale semble jouer un rôle dans la fibrillation auriculaire (FA). C’est une donnée nouvelle qui ressort d’une analyse de la Framingham Heart Study, présentée avant publication* à l’occasion du congrès de l’American Heart Association (AHA). Si le caractère héréditaire de la FA a déjà été démontré, en particulier la responsabilité de certains variants génétiques, il n’était pas clair qu’il existe un risque de transmission familiale au premier degré. L’équipe du Dr Steven Lubitz a montré dans une large cohorte de plus de 4 000 participants et au cours d’un suivi de presque 40 ans (1968-2007), que le risque de FA était légèrement augmenté en cas d’antécédent au premier degré, y compris après ajustement sur les facteurs de risque connus de FA et l’identification de variants génétiques. Le risque est ainsi majoré de 40 %, passant de 3,1 chez les sujets sans hérédité au premier degré à 5,8 % chez ceux ayant un antécédent familial de ce type. « Il reste maintenant à déterminer si l’intégration de variants génétiques rend le modèle prédictif plus performant », concluent les auteurs.

* « JAMA », 2010 ; 304(20):doi:10.1001/jama.2010.1960.

Quotimed.com, le 15/11/2010

 Dr I. D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 18

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 15

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter