Un an de suspension : la sanction contre le Dr Jean-Michel Cohen confirmée par le Conseil d’État

Un an de suspension : la sanction contre le Dr Jean-Michel Cohen confirmée par le Conseil d’État

Stéphane Long
| 15.03.2017

Le Dr Jean-Michel Cohen devra bien purger la peine d’interdiction d’exercer la médecine pendant deux ans (dont un avec sursis) infligée en novembre 2015 par la chambre disciplinaire de l’Ordre. Dans une décision rendue publique ce 15 mars, dévoilée par l'APM et dont « le Quotidien » a eu copie, le Conseil d’État a rejeté le pourvoi en cassation du célèbre nutritionniste.  

Le Dr Cohen s’était vu reprocher de graves manquements déontologiques liés à sa participation à un site web payant de coaching pour perdre du poids. L’Ordre estimait qu’il avait « méconnu l’interdiction de pratiquer la médecine comme un commerce et l’obligation de s’abstenir de tout procédé publicitaire ».

L'Ordre conforté dans sa décision

Dans sa décision, le Conseil d’État n’a pas remis en cause le jugement de la chambre disciplinaire de l’Ordre, estimant qu’elle n’avait ni commis d’erreur de droit, « ni dénaturé ni inexactement qualifié les faits » incriminés au Dr Cohen.

La haute juridiction a également jugé que la sanction retenue contre le médecin n’était pas hors de proportion avec la faute commise. Le Dr Cohen devra en outre verser la somme de 2 000 euros au conseil national de l’Ordre des médecins.

Pour sa défense, le nutritionniste a toujours expliqué qu’il n’y avait pas d’incompatibilité entre son activité d’expert en nutrition et sa qualité de médecin, que les conseils délivrés sur Internet, s'ils sont payants, ne présentent aucun caractère médical.

En septembre 2016, il confiait au « Quotidien » qu’il n’avait « aucun doute » sur le fait que le Conseil d'Etat lui donnerait raison et dénonçait un « acharnement » de l’Ordre.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 9 Commentaires
 
YUL Médecin ou Interne 17.03.2017 à 14h15

Que dire de nos leaders d'opinion en médecine, souvent les PU PH de nos grands hôpitaux qui bénéficient des protocoles de collaboration avec les laboratoires pharmaceutiques (sommes en milliers ou Lire la suite

Répondre
 
silicone Médecin ou Interne 16.03.2017 à 07h13

Moi je lui donnerais l’occasion de travailler véritablement en venant dans ma campagne. Cela pourrait transformer sa vision des choses, et permettre à une frange de la population qui souhaite se Lire la suite

Répondre
 
Verly Autre Professionnel Santé 16.03.2017 à 06h55

Verly :"Il avait « méconnu l’interdiction de pratiquer la médecine comme un commerce et l’obligation de s’abstenir de tout procédé publicitaire »...:.sur ce principe , il ne devrait plus rester en Lire la suite

Répondre
 
BRUNO B Médecin ou Interne 15.03.2017 à 20h56

C'est affligeant. On organise des nouvelles professions peu formées autorisées à exercer la médecine. Celles-ci utilisent les médias et toutes techniques commerciales en toute légalité.
Pendant ce Lire la suite

Répondre
 
Ghislain B Médecin ou Interne 15.03.2017 à 20h08

Tiens, moi qui avait un projet similaire en tête...
Dommage, la prévention à grande échelle ça me semblait intéressant.
Dans la mesure où on ne peut pas prendre tout le temps nécessaire à la Lire la suite

Répondre
 
mutilator Médecin ou Interne 15.03.2017 à 20h19

la vache à lait des labos : traiter captivement 10 à 30% des gens pour des pseudo-maladies de civilisation ( HTA, diabète, hypercholestérolémie) alors qu'avec une alimentation saine et frugale, et un Lire la suite

Répondre
 
anne-marie p Médecin ou Interne 15.03.2017 à 21h27

Pour l'hypertension, ce n'est pas certain.

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
sécurité

968 agressions déclarées en 2016 : année noire pour la sécurité des médecins

Le nombre de d'agressions de praticiens déclarées s'est envolé en 2016 pour atteindre un nombre record, selon un bilan de l'Observatoire de la sécurité des médecins publié en exclusivité par « le Quotidien ». Dans deux tiers des cas, les incidents concernent un généraliste. Les menaces verbales restent majoritaires mais les cas de vandalisme augmentent. 2

Baisses des forfaits techniques, suppression du modificateur ZLes radiologues en grève contre les coups de rabot tarifaire Abonné

La Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR) appelle les spécialistes à une journée de grève nationale aujourd'hui pour refuser... Commenter

La surveillance active, une option viable dans les cancers de la prostate localisés

prostate

Deux études observationnelles publiées dans le « JAMA » dressent un tableau complet des effets secondaires associés aux différentes... 1

La CSMF réclame une loi de santé rectificative et détaille son projet politique

ortiz

À un mois du premier tour de la présidentielle, la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) a placé le futur président de la Rép... 11

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter