Parité dans les Ordres : une ordonnance précise la posologie, un défi pour le CNOM

Parité dans les Ordres : une ordonnance précise la posologie, un défi pour le CNOM

Henri de Saint Roman
| 17.02.2017
  • ordre

Une ordonnance publiée ce 17 février au « Journal officiel » précise les dispositions législatives adoptées depuis un peu plus deux ans, tant sur la parité au sein des ordres professionnels que sur la délimitation des nouvelles régions.

Ce texte s'attache tout d'abord à rendre possible les dispositions prévues par la loi du 4 août 2014 relative à l'égalité réelle entre les femmes et les hommes. Elle prévoit notamment que les membres...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commenter 17 Commentaires
 
ZOSTRA Médecin ou Interne 08.03.2017 à 23h34

mais il y aura"les machines " les robots"à plus de 30.000€!
Pas de déplacements,pas de paye ,24h /24h,toujours d'accord..........
Bof la femme et sa parité ,bientôt je dirai "salut IA"ou salut Lire la suite

Répondre
 
DANIELLE M Médecin ou Interne 21.02.2017 à 11h05

Danielle (gynécologue). La parité risque d'être difficile à réaliser en ce qui concerne l'Ordre des sages-femmes (il existe bien quelques maïeuticiens, quant à la parité !!!!!!)

Répondre
 
Cassandre Médecin ou Interne 18.02.2017 à 20h38

Il y a un métier où la parité me semble primordiale mais non respectée, c'est le métier de magistrat!

Pour le reste je m'en f...

Répondre
 
JEAN LOUIS I Médecin ou Interne 18.02.2017 à 16h35

Parité partout ? le désir d'épanouissement personnel d'un grand nombre va être contrarié par ces présences conjointes nécessaires dans toutes les instances : à juger sur les actes de candidature à Lire la suite

Répondre
 
sot56 Médecin ou Interne 18.02.2017 à 10h57

parité ? pourquoi pas mais en commençant par le le concours de passage en deuxième années. Les garçons ayant une puberté plus tardive sont moins matures et donc désavantagés. Vrai aussi pour les Lire la suite

Répondre
 
P.E Médecin ou Interne 18.02.2017 à 21h33

Oui mais les filles ont un cerveau plus petit et des règles tous les mois. D'après les sociétés médicales du XIXeme siècles ça empêchait que l'on autorise les femmes à s'inscrire en faculté de Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
Brève

Présidentielle : le monde de la Recherche appelle à voter contre Marine Le Pen

le pen

Neuf dirigeants des principaux organismes publics de recherche ont appelé ce 27 avril « à voter contre » Marine Le Pen au second tour de... 10

À Belle-Île-en-Mer, François Hollande lance les travaux de reconstruction de l'hôpital

hollande

François Hollande a lancé officiellement, ce vendredi, la reconstruction de l’hôpital Yves-Lanco, à Belle-Île-en-Mer (Morbihan), la plus... 6

Allergies alimentaires : les allergologues réclament des moyens

« Les allergies alimentaires constituent aujourd’hui la deuxième vague d’augmentation des allergies après celle des allergies respiratoires... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter