Marine Le Pen envisage de revenir sur le tiers payant généralisé « si le bilan est négatif »

Marine Le Pen envisage de revenir sur le tiers payant généralisé « si le bilan est négatif »

Marie Foult
| 09.01.2017
  • LE PEN

Dans une interview au journal « Le Parisien » du dimanche 8 janvier, Marine Le Pen a déclaré qu'elle était « plutôt opposée au tiers payant généralisé » qui fait peser sur les médecins « une gestion administrative considérable et engendre un coût ». La présidente du Front National envisage, si elle est élue présidente de la République, de dresser un bilan de cette réforme « et si ce bilan est négatif, et je pense qu'il le sera, de revenir dessus ».

Marine Le Pen a une fois de plus rappelé qu'elle voulait supprimer l'aide médicale d'État (AME) et proposer un délai de carence « pour tous les étrangers qui viennent travailler dans le pays ». « Ils devront cotiser quelques années avant de pouvoir accéder aux bénéfices de la protection sociale et de la solidarité nationale dans son ensemble », répond-elle.

Bras de fer avec les labos

Enfin, la candidate de l'extrême droite souhaite lutter contre la fraude sociale en instaurant une carte Vitale biométrique et « engager un bras de fer avec les laboratoires pharmaceutiques ». « Le prix de certains médicaments est déterminé non pas en fonction de leur coût de production, mais par rapport au niveau de remboursement appliqué dans le pays où ils sont commercialisés », précise la présidente du FN, qui veut également « démultiplier les génériques et la vente de médicaments à l'unité ».

Marine Le Pen, qui a organisé neuf conventions thématiques depuis septembre, dont une consacrée à la santé, doit présenter son programme présidentiel officiel en février.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 6 Commentaires
 
michele f Médecin ou Interne 27.01.2017 à 13h37

Chers Confrères,
Ne nous laissons pas berner par ces promesses venant d'un parti qui va à l'encontre de notre éthique .
Tout est dit dans le serment d'Hippocrate sur lequel nous avons prêté Lire la suite

Répondre
 
JEANNE N Médecin ou Interne 11.01.2017 à 10h05

"Si ce bilan est négatif" : et bien, on ne se mouille pas.

Répondre
 
JEANNE N Médecin ou Interne 11.01.2017 à 10h03

"Si ce bilan est négatif" : et bien, on ne se mouille pas.

Répondre
 
JEAN FRANCOIS C Médecin ou Interne 10.01.2017 à 13h20

....Serais-je capable d'envisager d'entreprendre l'éventualité de voter FN au 2° tour... Ciel...

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 09.01.2017 à 20h27

Bilan négatif.... pour qui ? Pour la sécu ou pour nous ??

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Bilan des ECNi 2016 : moins de candidats, les jeunes ont cartonné, l'ophtalmo au top !

ecni

La Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES), en partenariat avec le Centre national de gestion... 1

Les gastro-entérologues veulent sensibiliser les Français à la prévention des cancers digestifs

gastro

À l'occasion des Journées francophones d’hépatogastroentérologie et d’oncologie digestive (JFHOD), la Société nationale française de gastro-... Commenter

Attentats, situation exceptionnelle : en Bourgogne-Franche-Comté, les médecins libéraux s’organisent

blondet

L’URPS médecins libéraux Bourgogne-Franche-Comté organise ce vendredi, à Beaune, une soirée d’information pour présenter à la profession et... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter