« Je suis pour l'utilisation du cannabis »

« Je suis pour l'utilisation du cannabis »

15.10.2016

Coup de gueule, avis d’expert, coup de cœur ou témoignage… La rédaction du « Quotidien » distingue chaque semaine un ou plusieurs commentaires, parmi les centaines postés au fil des jours par les lecteurs internautes.

Le cannabis thérapeutique doit-il être légalisé ? Cette lectrice, psychiatre, évoque le sujet à travers l'expérience d'un patient.  

citation
Je suis pour l'utilisation du cannabis ; un de mes patients dépressif, anxieux, ayant des douleurs chroniques suite à un grave accident de moto vingt ans plus tôt, m'a confié un jour qu'il avait repris l'usage du cannabis et qu'il dormait beaucoup mieux depuis, avec beaucoup moins de cauchemars.
Un peu réticente au début, je me suis aperçu que nous avons pu diminuer progressivement son antidépresseur et même son anxiolytique et sa consommation alcoolique de la même manière [...], suivait le même chemin. Il allait vraiment mieux, physiquement, (il avait retrouvé son poids de forme), et s'était remis à la photo, domaine où il excellait. Bien sûr, il y avait la psychothérapie dans ce co-travail que nous faisions tous les deux, mais je pense que mon accord tacite sur sa consommation de cannabis l'a aussi aidé ; je ne l'ai pas jugé. Qui suis-je pour le juger ? [...]. Certes le cannabis ne peut toujours pas être prescrit en France, mais des gens y travaillent dans certains ministères et évoquent tous les questions qu'il faut se poser sur la prescription qui ne peut être que très encadrée par des médecins et pharmaciens conscients des dérives possibles. Espérons que le temps de cette prescription éclairée viendra bientôt. Il y a une réelle demande, et à l'heure de l'ouverture de la première salle de consommation à moindre risque pour de grands toxicomanes, où on ne pourra pas accueillir tout le monde, espérons qu'un texte de loi sortira bientôt pour que, nos patients souffrants, nos collègues valeureux qui continuent à travailler malgré leurs douleurs puissent bénéficier de pharmacies normales pour se procurer du cannabis, plutôt qu'être exposés aux dangers des dealers dans la rue, quand la nuit est tombée...citation


Posté le 13 octobre 2016. Voir tous les commentaires sur le sujet : « Le cannabis doit-il faire partie de l’arsenal thérapeutique du généraliste ? »

Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 18

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 16

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter