La révélation d'un bizutage trash en médecine met la communauté universitaire en émoi

La révélation d'un bizutage trash en médecine met la communauté universitaire en émoi

Christophe Gattuso, Sophie Martos
| 14.10.2016
  • bizutage

La Conférence des présidents d’université (CPU), l’Association nationale des étudiants en médecine de France (ANEMF) et l’Intersyndicat national des internes (ISNI) ont condamné ce vendredi dans un communiqué commun « toutes les pratiques aujourd’hui illégales assimilables à du bizutage ».

Cette mise au point intervient au lendemain de la publication d’un article du Monde relatant un bizutage trash des étudiants en médecine de deuxième année lors...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commenter 29 Commentaires
 
christiane l Médecin ou Interne 15.11.2016 à 09h42

Etudiante en médecine en 1953, il n'y avait pas de bizutage, sinon des plaisanteries idiotes, voire salaces pour les jeunes filles qui faisaient médecine. Nous n'étions pas nombreuses. Je me souviens Lire la suite

Répondre
 
avatar Médecin ou Interne 24.10.2016 à 23h02

+1
Encore un patient "très recommandé" dont les parents ont la gueule de travers en entrant en salle de consultation parce que 40 min de retard : j'ai examiné une patiente en insuffisance respiratoir Lire la suite

Répondre
 
Claudine Médecin ou Interne 18.10.2016 à 11h09

Je serais inquiète à l'idée d'être soignée par un des étudiants qui imposent ce genre de choses, doit y avoir un certain nombre de psychopathes parmi eux. Quant au doyen, sa réaction me semble Lire la suite

Répondre
 
Francis V Médecin ou Interne 17.10.2016 à 22h40

Il y a des maltraitances autrement plus sournoises et plus pernicieuses, mais pourtant parfaitement admises ou tolérées.
Pourquoi tant de haine ?
Pourquoi s'acharner à tant vouloir déraciner cet Lire la suite

Répondre
 
HELENE C Médecin ou Interne 17.10.2016 à 22h14

Encore une tradition que cette ptoclamee ministre veut enlever. nous sommes donc tous en reeducation forcee et expiage de nos fautes passee ou a venir c est miserable et degradant bien plus et au Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dix cliniques ferment par an : la FHP dénonce le « goût amer » du quinquennat Touraine

clinique

Lamine Gharbi ne regrettera pas Marisol Touraine au ministère de la Santé. À un mois du premier tour de la présidentielle, le patron de la... 2

Implants mammaires : la FDA recense 359 cas de lymphomes (LAGC) dont 9 décès

implants mammaire

L'agence américaine des médicaments (FDA) a reçu, au 1er février 2017, 359 notifications de lymphomes anaplasique à grandes cellules (LAGC)... Commenter

Baisse des forfaits dialyse : les néphrologues libéraux et la FHP consternés

dialyse

« Consternation », « inégalité et inquiétude ». Tels sont les mots du Syndicat des néphrologues libéraux (SNL) pour décrire la baisse des ta... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter