Notes très proches, 70 % de questions « faciles » - Deux enseignants réclament une réforme profonde des ECNi

Notes très proches, 70 % de questions « faciles »Deux enseignants réclament une réforme profonde des ECNi

Sophie Martos
| 13.10.2016
Une étude menée par deux universitaires bordelais met en lumière les insuffisances des premières épreuves classantes nationales informatisées (ECNi) et formule plusieurs propositions pour améliorer l'évaluation des étudiants avant leur entrée à l'internat.
  • ECNI

Un quart des questions des épreuves classantes nationales informatisées (ECNi) 2016 étaient « discutables ou non pertinentes », selon une étude publiée fin août par le Dr Étienne Rivière et le Pr André Quinton, du centre de recherche appliquée aux méthodes éducatives de l'Université de Bordeaux.

Leur travail combiné à celui d'enseignants de la faculté girondine a conduit à la première analyse docimologique des ECNi et du classement des 8 124...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commenter 4 Commentaires
 
Etienne R Médecin ou Interne 13.10.2016 à 20h50

Bonjour, merci pour votre article. Toutefois, je regrette qu'en tant qu'auteurs nous n'ayons pas été sollicités pour avis et relecture.Cordialement. Dr Etienne Rivière

Répondre
 
ambroise paré Médecin ou Interne 13.10.2016 à 10h34

70% de question facile ?
hélas nos rang A sont nostalgiques sans le dire de l'internat qui était un concours alors que l'ECNi est un examen
Comment faire un examen ?
c'est la base de Lire la suite

Répondre
 
Pierre M Médecin ou Interne 13.10.2016 à 10h09

Très intéressante étude.
Pour de futurs médecins, profession éminemment humaine, une épreuve classante devrait aussi porter sur le sens de l'engagement, du respect du malade .
On dit que certains Lire la suite

Répondre
 
cyrano Médecin ou Interne 13.10.2016 à 15h10

Sécurité de carrière ? Grande probabilité de burn out voire de suicide serait plus juste

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Enquête Ifop pour « le Quotidien »Sondage exclusif : Fillon et Macron en tête des intentions de vote des médecins

Enquête Ifop pour « le Quotidien » - Sondage exclusif : Fillon et Macron en tête des intentions de vote des médecins-0

Bien moins enclins à l’abstention que l’ensemble des Français, les médecins libéraux s’avèrent polarisés par la droite de François Fillon... 40

Hypercholestérolémie : la HAS recommande d'utiliser l'outil SCORE en prévention primaire entre 40 et 65 ans

CHOLESTEROL

La Haute Autorité de Santé (HAS) publie aujourd'hui 3 fiches mémo « afin de guider les professionnels de santé sur la manière d'appréhender... 4

Au congrès de la médecine générale, une pétition pour un DES à 4 ans !

Le collège de la médecine générale a lancé une pétition pour porter le diplôme d'études spécialisées (DES) de trois à quatre ans. L'annonce... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter