Risque médical : toujours plus de réclamations, 269 250 euros de coût moyen par condamnation

Risque médical : toujours plus de réclamations, 269 250 euros de coût moyen par condamnation

Marie Foult
| 04.10.2016
  • risque

Le nombre de réclamations en responsabilité civile médicale des établissements de santé continue d'augmenter « de façon ininterrompue depuis seize ans », a annoncé ce mardi l'assureur Sham, à l’occasion de la présentation de son panorama du risque pour l'exercice 2015. Quelque 13 000 réclamations ont été recensées l'an passé, illustrant cette phase qualifiée « d'inflation continue ».

Parmi ces réclamations, 5 946 dossiers concernent des préjudices...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commenter 4 Commentaires
 
Hervé M Médecin ou Interne 05.10.2016 à 22h36

Si les médecins etaient correctement honorés, ne courraient pas tout le temps et qu'il restait cocomitament un peu de déontologie, la sinstralité pourrait bien s'averer différente!

Répondre
 
C. Normal Médecin ou Interne 05.10.2016 à 14h02

Minable. Le Pen a demandé deux millions d'euros simplement pour réintégrer le parti.

Répondre
 
HERVE B Médecin ou Interne 05.10.2016 à 12h52

Correctif : le nouveau Branchet est bien pire que SHAM pour vous faire morfler, voire vous exclure après procédures abusives ou caduques.
Malgré son camion Alakon, les cotisations ont explosé. C'est Lire la suite

Répondre
 
HERVE B Médecin ou Interne 05.10.2016 à 12h40

Merci Kouchner et les médias.
Nombre de dossier où les patients "bien conseillés" portent plainte "pour voir" "parce qu'on ne sait jamais, on peut peut être récupéré quelque chose".
Comme ce Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Emmanuel Macron veut doubler le nombre de maisons de santé d'ici à 2022

macron

Emmanuel Macron a dévoilé ce vendredi le cadrage économique et budgétaire de son projet présidentiel, promettant 60 milliards d'euros... 18

Successeur, recrutement : des médecins ou des communes s'en remettent à Facebook

successeur

Quand les généralistes ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver un successeur, ou quand des maires ne trouvent pas la perle rare... Commenter

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans

Les pédiatres réclament des consultations obligatoires de prévention et de dépistage entre 7 et 13 ans-1

Le Syndicat national des pédiatres français (SNPF) demande l'instauration de consultations obligatoires de dépistage et de prévention aux... 15

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter