Lancement du plan Lyme : un protocole de diagnostics et de soins, admission en ALD sont à l'étude

Lancement du plan Lyme : un protocole de diagnostics et de soins, admission en ALD sont à l'étude

Dr Irène Drogou
| 29.09.2016
  • lyme

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, a lancé le Plan national de lutte contre la maladie de Lyme le 29 septembre après l'avoir présenté dans la matinée aux associations de patients.

Ce plan en 15 actions « répond aux besoins de prise en charge des malades », est-il indiqué dans un communiqué de presse. Plusieurs mesures concrètes pour le diagnostic et la prise en charge ont été prises afin d'« éviter le sentiment d'abandon et l'errance thérapeutique auxquels sont confrontés des malades de Lyme ».

La SPILF mise à contribution

Pour lutter contre « l'errance médicale », deux outils pratiques destinés aux médecins vont être développés sous le pilotage de la Société des pathologies infectieuses de langue française (SPILF) : un bilan standardisé des infections transmissibles par les tiques et d'un protocole national de diagnostics et de soins (PNDS). Ces documents seront élaborés « en concertation avec les associations ».

Le ministère rappelle avoir saisi la HAS en juin 2016 pour « proposer des critères médicaux » de l'admission de la maladie de Lyme dans la liste des affections longue durée (ALD). La HAS a également pour mission d'élaborer des recommandations sur les actes et prestations nécessaires pour la prise en charge de la maladie.

Améliorer les tests

Concernant les tests diagnostiques, qualifiés « d'imparfaits » par l'Académie de médecine, l'Agence du médicament (ANSM) et le Centre national de référence (CNR) sont chargés de « poursuivre l'évaluation des kits déjà disponibles sur le marché et la bonne interprétation des résultats par les laboratoires de biologie médicale ». L'Institut Pasteur est chargé d'engager des travaux pour développer de nouveaux outils de diagnostic.

La mise en place d'une cohorte prospective de suivi des patients est vivement encouragée par le ministère de la Santé. Selon les chiffres du réseau Sentinelles publiés le 29 septembre, on estime, en France, en 2015, à 33 202 le nombre de personnes touchées par la maladie. Le ministère veut améliorer la prévention, notamment en informant les promeneurs et les randonneurs à l'orée des forêts (panneaux) et la mise en place d'actions locales du public et des professionnels de santé.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
aclyme Autre Professionnel Santé 02.10.2016 à 02h08

Erreur

Répondre
 
aclyme Autre Professionnel Santé 04.10.2016 à 00h15

bonsoir,
- la situation actuelle coûte cher à la collectivité, pour un résultat décevant. Beaucoup de ces patients font le tour de la médecine, sans qu'un diagnostic cohérent ne puisse être posé. Lire la suite

Répondre
 
ROMAIN F Médecin ou Interne 30.09.2016 à 17h03

L'utilisation de ressources importante va être consacrée à une mesure démagogique, déconnectée de la réalité qui traduit la méconnaissance que notre ministre de la santé a des problèmes de santé des Lire la suite

Répondre
 
BRUNO L Médecin ou Interne 01.10.2016 à 10h54

Erreur mon cher confrère!
Les élections ne se gagnent plus en faisant des actions sensées mais en mobilisant l'émotionnel. Surtout si cette mobilisation permet de créer un écran de fumée pour Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Régime complémentaire et ASV : la retraite « en temps choisi » applicable dès 2017 !

CARMF Médecin retraite

Tout vient à point… Après l'échec en 2014 d'un premier projet de « retraite à la carte » (une réforme du seul régime complémentaire... 1

Contraception Essure : après le lancement d'une action judiciaire, le CNGOF appelle à un recueil fiable des données

Essure

Les micro-implants tubaires Essure de contraception définitive font l'objet d'une première action en justice en France contre le fabricant... Commenter

« Bref, je suis interne d’ortho », la parodie d’un étudiant visionnée près de 400 000 fois

En bref Interne en ortho

Rémi di Francia n’en revient pas. Sa vidéo parodique sur l'internat diffusée le 16 novembre dernier rencontre un énorme succès sur les... 9

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter