Plus de césariennes sont réalisées dans le privé que dans le public

Plus de césariennes sont réalisées dans le privé que dans le public

Marie Foult
| 16.09.2016
  • cesarienne

Les cliniques et hôpitaux privés réalisent un peu plus de césariennes (22 %) que les établissements publics, où elles sont pratiquées dans 19,4 % des cas.

C'est ce que révèle la Fédération hospitalière de France (FHF), qui regroupe tous les hôpitaux publics, dans une infographie analysant la pratique des césariennes dans l'Hexagone.

Sur 793 234 accouchements réalisés l'an dernier* (dont 69 % dans un hôpital public), 158 500 ont eu lieu par césarienne, soit un taux de 20 %. Ces césariennes peuvent être pratiquées dans des maternités de niveau I (pour les accouchements sans risques), de niveau II (équipées d'un service de néonatalogie) ou de niveau III (avec un service de réanimation néonatale et spécialisées dans le suivi des grossesses pathologiques).

La moitié des césariennes en urgence

Environ une césarienne sur deux est programmée, détaille l'infographie, tandis que l'autre moitié est réalisée en urgence.

En revanche, note la FHF, si le secteur public réalise moins de césariennes, il possède cependant un taux élevé de maternités de niveau III, avec « un fort niveau de technicité et d’implication des équipes » (le secteur privé, lui, n'en compte aucune).

« Le fait que l'hôpital public pratique moins de césariennes n’est sans doute pas étranger aux modalités de financement des accouchements, et aux modalités d’organisations différentes des hôpitaux et des cliniques », analyse la FHF.

* L'infographie se base sur tous les accouchements qui ont été pratiqués d'octobre 2014 à septembre 2015, y compris dans les départements d'Outre-mer (DOM).

Public/privé : césariennes en France[1] by Le Quotidien du Médecin on Scribd

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 5 Commentaires
 
olivier c Médecin ou Interne 17.09.2016 à 20h23

Plutôt à l'imputabilité des responsabilités et au différentiel des primes d'assurance ...

Répondre
 
DANIEL M Médecin ou Interne 17.09.2016 à 09h30

C'est sûr, dans le privé une cesarienne rapporte plus qu'un simple accouchement, et il faut aussi tenir compte des "convenances personnelles" de la clientèle des cliniques privées......

Répondre
 
MARIE FRANCE O Pharmacien 12.10.2016 à 21h38

Il vaut mieux une césarienne que des accouchements délabrants, une vraie inconscience, rien à voir avec des "convenances personnelles"de clientèle privée, de plus trop d'accouchements laissés Lire la suite

Répondre
 
jean-jacques l Médecin ou Interne 18.09.2016 à 08h39

"Moins de césariennes n’est sans doute pas étranger aux modalités de financement des accouchements" : assez d'accord avec "PHILIPPE B" ; les hôpitaux privés ne veulent prendre aucun risque que ce soit Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Guérilla tarifaire : les généralistes contestataires de Romillé fixés sur leur sort en janvier

25 euros

C'est fin janvier 2017, lors d'une prochaine réunion de la commission paritaire locale (CPL) de la caisse primaire d'Ille-et-Vilaine, que... 5

Touraine veut-elle imposer un proche à la direction de Gustave-Roussy ?

Touraine veut-elle imposer un proche à la direction de Gustave-Roussy ?-1

Un membre du cabinet de la ministre de la santé Marisol Touraine est pressenti au poste de directeur général adjoint du prestigieux centre... Commenter

Innovation, recherche ... accompagnement des patientsLe Galien 2016 fait peau neuve Abonné

mehl

Quatre nouvelles catégories sont récompensées cette année aux côtés des volets classiques médicamenteux et travaux de recherche. 2016,... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter