À Rouen, une bruyante fête de 600 carabins interrompue par la police au milieu de la nuit

À Rouen, une bruyante fête de 600 carabins interrompue par la police au milieu de la nuit

Marie Foult
| 07.09.2016
  • rouen

Les étudiants en médecine de la faculté de Rouen savent faire les choses en grand. Dans la nuit du 6 au 7 septembre, ils étaient environ 600 rassemblés sur une place du centre-ville pour faire la fête, comme l'a révélé normandie-actu.

Les festivités, qui ont duré de 22 h 30 à 1 h 30 du matin, n'ont cependant pas été du goût de tout le monde. La police rouennaise a confirmé avoir reçu plusieurs appels de riverains pour tapage nocturne et a donc décidé d'intervenir.

Une trentaine de policiers de la compagnie départementale d'intervention, de la BAC (brigade anticriminalité) mais aussi de la brigade canine sont intervenus pour faire évacuer les lieux.

Piscine gonflable, parasol, brouette…

Les fêtards, alcoolisés pour la plupart, ont été dispersés par petits groupes et dans le calme, « sans aucun problème malgré leur nombre », selon les forces de l'ordre. Seules trois jeunes femmes, tout juste majeures, ont été prises en charge par les pompiers et transportées au CHU, pour coma éthylique.

Les étudiants ont cependant laissé sur place tout un tas d'objets : une piscine gonflable, des caddies, parasols, vélos, barbecues, et même une brouette. Des « encombrants » qui ont dû être enlevés dans la nuit par un camion-benne équipé d'un bras articulé des services de la ville.

Contactée par « le Quotidien », l'Association corporative des étudiants en médecine de Rouen (ACEMR) a indiqué ne pas être à l'origine de la joyeuse fête, dont elle n'était même pas informée…

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
ambroise paré Médecin ou Interne 08.09.2016 à 17h28

600 personnes rassemblés sur une place du centre-ville de Rouen sans autorisation préalable (normalement donnée par le maire ou le préfet) alors que l'état d'urgence est en vigueur et vigie pirate Lire la suite

Répondre
 
avatar Médecin ou Interne 07.09.2016 à 23h52

Le lion de Denfert avait eu un bel aircast et on avait exploré les catacombes mais c'est streng verboten. Le canal de la Villette y'a plus d'air !

Répondre
 
Coco Médecin ou Interne 07.09.2016 à 22h52

Bravo... Bravo ... Continuer la tradition!
Bises à tous les fêtards
Rocco, Un Chir ancien économe

Répondre
 
christine l Médecin ou Interne 08.09.2016 à 21h51

je plussoie :)

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Épilepsie : l'ANSM alerte sur le risque de décès liés à l'utilisation hors AMM du Prodilantin

ansm

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) met en garde les médecins des services d'urgence, de... 2

Calomniée mais confortée, l'interne Sabrina Ali Benali s'explique

Sabrina Ali Benali

Sa vidéo postée sur Facebook le 11 janvier a été vue 11 millions de fois. Un record. L’interne Sabrina Ali Benali y interpelle la ministre... 63

Primaire à gauche : pleins feux sur la santé, la protection sociale et les mutuelles !

debat

Jeudi soir, la première demi-heure du troisième débat de la primaire à gauche a montré à quel point la santé et la protection sociale sont... Commenter

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter