Procès Cahuzac : compte ouvert en Suisse en 1992 pour financer... Rocard

Procès Cahuzac : compte ouvert en Suisse en 1992 pour financer... Rocard

Henri de Saint Roman
| 05.09.2016
  • Cahuzac

Interrompue plusieurs mois suite au dépôt d'une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) par Jérôme Cahuzac, l'audience de son procès (et de celui de son ex-épouse Patricia) a repris ce lundi devant le tribunal correctionnel de Paris. Les ex-époux, jugés pour fraude fiscale et blanchiment de fraude, encourent une peine maximale de sept ans de prison.

Principale annonce de la journée : l'ex-ministre du Budget a déclaré au cours de l'audience que son compte ouvert en Suisse en 1992 était destiné « au financement d'activités politiques » au profit de l'ex-Premier ministre socialiste Michel Rocard.

Jérôme Cahuzac a précisé que « deux versements des laboratoires Pfizer » avaient été effectués en 1993 sur ce compte. « L'argent ne pouvait pas venir des comptes officiels du laboratoire », a-t-il ajouté.

Des recours à la pelle

Au cours de l'audience, le parquet a dénoncé la multiplication des recours déposés par les prévenus. Il a demandé la requalification des chefs d'accusation pour tenir compte d'une circonstance aggravante de la fraude, à savoir le transfert des sommes dissimulées d'un compte hébergé en Suisse vers un compte au Panama, aux Seychelles et enfin à Singapour.

Cette requalification ne risque cependant pas d'aggraver la peine encourue par l'ex-ministre du budget, qui risque déjà 7 ans de prison pour l'ensemble des chefs d'accusation qui pèsent sur lui.

Fait peu courant, le procureur national financier est venu assister le parquet au cours de l'audience. Éliane Houlette a dénoncé ce qu'elle a qualifié de « manœuvres dilatoires », jugeant que « tous les moyens sont bons pour retarder tant la tenue du procès que son issue. L'imagination débridée des parties et de leurs conseils est sans limite, elle a transformé le combat judiciaire en guérilla ».

Le procès doit se dérouler jusqu'au 15 septembre.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
Fataliste Médecin ou Interne 06.09.2016 à 17h34

Pourquoi lui interdire l'exercice de la médecine. Ce cher Conseil de l'Ordre fait toujours du zèle.

Répondre
 
FABRICE M Médecin ou Interne 09.09.2016 à 17h56

Une des premières qualités des médecins doit être la probité intellectuelle, ce qui n'apparait pas être le cas chez notre ancien confrère CAHUZAC !

Répondre
 
Raphaël L Médecin ou Interne 06.09.2016 à 15h11

Maintenant que Rocard est décédé, facile de sortir des lapins du chapeau.

Répondre
 
FABRICE M Médecin ou Interne 09.09.2016 à 18h00

Le mensonge et le "culot" des membres du parti socialiste n'ont pas, à l'évidence de limite ! Mr CAHUZAC en est un très bon exemple.

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Pollution de l'air : la DGS appelle à la vigilance pour les plus vulnérables

alternee

Alors que l'épisode de pollution de l'air aux particules fines PM10 s'étend sur l'Ile-de-France, les Hauts-de-France, la Normandie, le... Commenter

À Reims, la corpo et le CHU déroulent le tapis rouge aux nouveaux internes

À Reims, la corpo et le CHU déroulent le tapis rouge aux nouveaux internes-1

Le comité des internes de Reims Champagne-Ardenne (CIRC) et le CHU de Reims organisent depuis deux ans une journée pour accueillir les... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter