Patients recherchent urgemment médecins gay friendly

Patients recherchent urgemment médecins gay friendly

Stéphane Long
| 23.07.2016
  • gay friendly

« Rejoignez-nous ! » C’est l’appel lancé par Stéphane Cola auprès des médecins de toute la France. Fin 2013, il ouvrait un site Web référençant les médecins gay friendly, à destination des patients LGBT (lesbiennes, gay, bi et trans). Le concept avait déjà été testé avec les avocats lors de l’adoption de la loi du mariage pour tous.

Trois ans plus tard, près de 300 praticiens, dont un tiers de généralistes et un tiers de psychiatres, ont rejoint medecin-gay-friendly.fr. « C’est très insuffisant, il nous en faudrait au moins dix fois plus, surtout des généralistes et des psychiatres », estime Stéphane Cola, qui constate une demande croissante de la part des patients LGBT, qui n’ont pas forcément dans leur entourage la possibilité d’être conseillé et orienté dans le choix de leur médecin traitant. « Cela répond à un vrai besoin. J’ai des centaines de témoignages très touchants, des gens qui n’ont pas osé se faire soigner ou qui ont retardé leur prise en charge par peur du regard de leur médecin », insiste-t-il.

Les médecins homophobes ?

Qu’est-ce qu’un médecin gay friendly ? « C’est un interlocuteur bienveillant devant lequel un patient gay pourra s’exprimer sans aucune retenue, sans crainte et en toute confiance », répond Stéphane Cola qui part du principe que « si on ne peut pas tout dire à son médecin, on ne peut pas être bien soigné ». Il est toujours difficile de raconter son intimité, poursuit-il, « encore plus lorsque vous êtes gay et que vous êtes culturellement programmé pour le dissimuler dans une société qui porte un regard parfois hostile sur l’homosexualité ».

L’homophobie s’exprime parfois de manière pernicieuse, à travers un discours bien intentionné mais teinté de culpabilisation ou de moralisation. « Ça n’est pas une mise en accusation de la profession, se défend Stéphane Cola. Il n’y a pas plus d’homophobes parmi les professionnels de santé que partout ailleurs. Mais vous ne pouvez pas empêcher quelqu’un qui subit la discrimination dans sa vie de tous les jours de se protéger de cela. Il s’agit aussi d’éviter les déconvenues. Certains praticiens ne sont pas à l’aise avec la question de l’homosexualité, ils éprouvent de la gêne sur certains sujets. Dans ce cas, la relation médecin-patient n’est pas idéale. »

Au contraire, un médecin ayant acquis un savoir-faire auprès d’une patientèle LGBT offre de meilleures garanties de prise en charge, avance Stéphane Cola : « Avec le temps, il développe une compétence. Il sait d’emblée comment leur parler, il connaît leurs problèmes spécifiques, il ne tourne pas autour du pot avant d’aborder certains sujets… »

Médecin gay ?

Un patient doit-il forcément évoquer son homosexualité avec son médecin ? « Non, bien sûr, répond-il. La médecine est la même pour tous. Mais s’il s’agit de votre médecin traitant, qui va vous suivre toute votre vie, il y aura toujours un évènement qui fera que le sujet devra être abordé. »

medecin-gay-friendly.fr est totalement gratuit. Il garantit la confidentialité aux médecins inscrits. Selon Stéphane Colas, ces derniers viennent spontanément vers le site, souvent en raison d’un parcours personnel. « Ils ont parfois un frère, une sœur, ou un ami homosexuel qui a fait qu’ils sont sensibilisés à la question », relève-t-il. Parmi eux, beaucoup sont-ils eux-mêmes gays ? « Je ne sais pas et ça ne m’intéresse pas de le savoir. Ce qui compte, c’est que le patient se sente bien face à son médecin. »

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 30 Commentaires
 
Bérengère T Médecin ou Interne 24.07.2016 à 18h50

Donc si j'ai bien compris, ce type considère que les médecins sont en majorité homophobes... Quelle malveillance! C'est nauséabond, ça me dégoute. Tiens! Il me vient l'idée de créer une association Lire la suite

Répondre
 
Jack912001 Médecin ou Interne 25.07.2016 à 10h44

Pourquoi être de mauvaise foi comme ça ?

Répondre
 
gaele b Médecin ou Interne 24.07.2016 à 14h03

on fait de la médecine avec qui on est, notre parcours pro, perso, etc. Donc oui certains sont plus à l'aise -et donc meilleurs bien sûr- avec les ados, les personnes âgées, les enfants....qui se Lire la suite

Répondre
 
JEAN LOUIS G Médecin ou Interne 23.07.2016 à 20h01

comme disait Thierry le Luron,
chacun fait ce qu'il veut avec son c...
Ceci dit, voilà une information nulle pour des médecins qui, par définition,
doivent exercer leur art sans à-priori,
ne pas Lire la suite

Répondre
 
Rémy M Médecin ou Interne 23.07.2016 à 19h48

Donc si je comprend bien, comme je suis un homme je ne peux pas soigner correctement une femme, comme je suis proche de la retraite je ne peux pas soigner les enfants........ cela fait plus de 30 ans Lire la suite

Répondre
 
DocZFU Médecin ou Interne 23.07.2016 à 19h23

Si un patient chômeur vient consulter, je sens que je vais avoir du mal à les comprendre : pourquoi ne pas créer un site référençant les médecins chômeurs?
La création de ce site ainsi que les Lire la suite

Répondre
 
vesper Médecin ou Interne 26.07.2016 à 01h19

on devrait créer ce label de médecin chômeurs-friendly ! et aussi alcoolo friendly et comme dit Rémy M coincé friendly....bullshit que tout cela, un généraliste soigne tout le monde pareillement, on Lire la suite

Répondre
 
DocZFU Médecin ou Interne 24.07.2016 à 21h04

Vous semblez oublier que le nomadisme sexuel est une des caractéristiques de la sexualité homosexuelle. Ne dites pas toujours n'importe quoi.

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Régime complémentaire et ASV : la retraite « en temps choisi » applicable dès 2017 !

CARMF Médecin retraite

Tout vient à point… Après l'échec en 2014 d'un premier projet de « retraite à la carte » (une réforme du seul régime complémentaire... 4

Contraception Essure : après le lancement d'une action judiciaire, le CNGOF appelle à un recueil fiable des données

Essure

Les micro-implants tubaires Essure de contraception définitive font l'objet d'une première action en justice en France contre le fabricant... 2

« Bref, je suis interne d’ortho », la parodie d’un étudiant visionnée près de 400 000 fois

En bref Interne en ortho

Rémi di Francia n’en revient pas. Sa vidéo parodique sur l'internat diffusée le 16 novembre dernier rencontre un énorme succès sur les... 11

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter