Une nouvelle piste française contre la SEP

Une nouvelle piste française contre la SEP

Betty Mamane
| 20.07.2016
  • SEP

L’unité INSERM U919 du Pr Denis Vivien ouvre la voie à une nouvelle stratégie pour lutter contre la sclérose en plaques (SEP). Ces travaux publiés dans la revue « Brain », portent sur le développement d'un nouvel anticorps monoclonal, le Glunomab, qui montre son efficacité chez la souris. « Une molécule dont les effets thérapeutiques potentiels pourraient offrir une alternative aux patients atteints de SEP qui ne répondent pas aux traitements actuels », espère Fabian Docagne qui a dirigé ces recherches.

La sclérose en plaques représente la cause la plus fréquente d’invalidité neurologique chez l’adulte jeune. Dans cette maladie auto-immune, les cellules immunitaires, en particulier les lymphocytes, entraînent la destruction de la gaine de myéline qui entoure et protège les axones des neurones. Cette démyélinisation, qui marque le début d’une dégénérescence de l’axone, perturbe alors la transmission de l’influx nerveux. Les lésions sous forme de « plaques » sont dispersées au niveau du cerveau et de la moelle épinière.

Bloquer l'ouverture de la barrière hémato-encéphalique

Pour que les cellules du système immunitaire circulant dans le sang atteignent le système nerveux central, elles doivent franchir la barrière sang-cerveau (barrière hémato-encéphalique) et la barrière sang-moelle osseuse (hémato-médullaire). L'équipe de l'INSERM a étudié tout particulièrement un acteur participant à l’ouverture de la barrière hémato-encéphalique : le récepteur NMDA, et elle a observé que le blocage de l’interaction de ce récepteur avec le tPA (une protéine de la famille des protéases à sérine) a des effets bénéfiques liés au maintien de l’intégrité de la barrière. En effet, bloquer son ouverture en conditions inflammatoires, limite le passage des lymphocytes. Les chercheurs ont alors développé un anticorps monoclonal, le Glunomab, dirigé contre le site spécifique du récepteur NMDA sur lequel se lie le tPA. Ils ont ensuite testé avec succès les effets thérapeutiques de cet anticorps dans un modèle expérimental de sclérose en plaques chez la souris.

Un arrêt de la progression des troubles moteurs et une démyélisation réduite

Après une injection intraveineuse du Glunomab, la progression des troubles moteurs (paralysie partielle ou totale des membres), évaluée par un score clinique, s'est trouvée bloquée. Chez les souris traitées, cet effet a été associé à une diminution de l’infiltration des lymphocytes dans le tissu nerveux, et à une démyélinisation réduite.

En prévenant ainsi la destruction de la myéline par les cellules immunitaires, cette stratégie pourrait représenter une thérapie prometteuse contre la SEP et notamment sa forme progressive. Sachant que les traitements actuels réduisent les poussées et améliorent la qualité de vie des patients, mais ne luttent pas contre la progression de la maladie.

Ces travaux financés par la Fondation pour l'aide à la recherche sur la sclérose en plaques (ARSEP) et la Fondation pour la recherche médicale (FRM) ont conduit au dépôt d'un brevet par INSERM Transfert dans l'attente d’une collaboration avec un industriel de santé. 

Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Hollande jette l'éponge, que va faire Touraine ?

hollande

François Hollande a créé la surprise jeudi 1er décembre en annonçant qu'il ne briguerait pas un second mandat à l'Élysée. Mais avant de... 23

Les amants diaboliques à l'italienne : un médecin et une infirmière accusés d'une dizaine de meurtres à l'hôpital

Laura Taroni

Soupçonnés d'avoir assassiné plusieurs patients en fin de vie, Leonardo Cazzaniga médecin anesthésiste, et sa maîtresse, Laura Taroni, de... Commenter

Plus de 2 300 personnes ont bénéficié d'une PreP depuis sa prise en charge à 100 % en janvier

prep

La ministre des Affaires sociales et de la Santé et des Marisol Touraine a une nouvelle fois défendu le traitement préventif contre le sida... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter