Vaccin hybride : introduire des usines à antigènes chez le patient

Vaccin hybride : introduire des usines à antigènes chez le patient

Damien Coulomb
| 04.07.2016
  • pneumo

Des chercheurs de l'université de Buffalo (New York), en association avec l'entreprise Abcombi Bioscience, viennent de faire la première démonstration, dans un article paru vendredi dans la revue « Science », de l'intérêt d'un vaccin hybride combinant des matériaux d'origine biologique et biomatériaux, dirigés contre le pneumocoque.

Le vaccin hybride se compose d'une bactérie Escherichia coli non pathogène, dont les protéines contenues dans la membrane cellulaire (les lipopolysaccharides entre autres) jouent le rôle d'adjuvants naturels, capables d'exprimer une protéine de surface pneumococcique A (PspA). Cet assemblage combine une présentation active et une présentation passive de PspA, ainsi que des propriétés adjuvantes.

Non seulement les bactéries présentaient à leur surface les antigènes d'intérêt, mais elles étaient de plus la cible des macrophages présentateurs d'antigènes pour améliorer encore d'avantage la disponibilité de l'antigène.

Les auteurs ont de plus inclus un gène codant pour une protéine de perforation membranaire LyE afin que les bactéries finissent par s'autodétruire, contrôlant ainsi leur population et évitant toute toxicité même si lorsque des doses importantes de vecteur sont injectées.

3 à 6 fois plus d'immunoglobulines

Les chercheurs ont comparé l'injection de 5 et 15 µg de PspA accompagné d'alun ou d'adjuvant de Freund chez des rongeurs, à celle d'environ 0,007 à 0,7 µg de PspA utilisant ce nouveau vecteur. Les concentrations plasmatiques en immunoglobulines étaient 3 à 6 fois plus importantes, 28 jours après l'injection, chez les souris vaccinées à l'aide du vecteur hybride que chez les souris témoins bénéficiant d'un vaccin « traditionnel », selon la concentration, le type d'adjuvant et la voie d'administration utilisées.

L'efficacité du vaccin a été vérifiée, quelle que soit la voie d'administration : intrapéritonéale, sous-cutanée et intranasale, ce qui « implique que cette nouvelle méthode est particulièrement flexible », jugent les auteurs.

Il s'agit de la première utilisation d'un tel vecteur hybride dans le cadre d'une vaccination contre une pathologie particulière. Les auteurs envisagent déjà d'autres applications comme l'immunothérapie dirigée contre les cellules cancéreuses. Ils précisent même que cette méthode pourrait être utilisée en incluant des opérons codant pour un grand nombre de protéines d'intérêt au sein d'une même bactérie, ouvrant la voie, par exemple, à une nouvelle forme de vaccination combinée.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
dominique d Autre Professionnel Santé 08.07.2016 à 09h53

"Les protéines contenues dans la membrane cellulaire (les lipopolysaccharides entre autres)" : c'est un scoop. Ça va m'obliger à réviser toutes mes notions de biochimie structurale. En effet, aux dern Lire la suite

Répondre
 
1Médecin Médecin ou Interne 11.07.2016 à 15h11

Bien vu...

Répondre
 
1Médecin Médecin ou Interne 04.07.2016 à 20h30

pas de risque de se vacciner contre E coli non pathogène du coup?

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Régime complémentaire et ASV : la retraite « en temps choisi » applicable dès 2017 !

CARMF Médecin retraite

Tout vient à point… Après l'échec en 2014 d'un premier projet de « retraite à la carte » (une réforme du seul régime complémentaire... 1

Contraception Essure : après le lancement d'une action judiciaire, le CNGOF appelle à un recueil fiable des données

Essure

Les micro-implants tubaires Essure de contraception définitive font l'objet d'une première action en justice en France contre le fabricant... Commenter

« Bref, je suis interne d’ortho », la parodie d’un étudiant visionnée près de 400 000 fois

En bref Interne en ortho

Rémi di Francia n’en revient pas. Sa vidéo parodique sur l'internat diffusée le 16 novembre dernier rencontre un énorme succès sur les... 9

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter