Une pathologie ultra rare - La maladie de Pyle, partiellement élucidée ?

Une pathologie ultra rareLa maladie de Pyle, partiellement élucidée ?

Damien Coulomb
| 30.06.2016
Des chercheurs viennent de comprendre les mécanismes de la très rare maladie de Pyle. Une découverte qui ouvre des perspectives dans d'autres pathologies ostéoporotiques bien plus communes.

Vous n'en aviez peut-être jamais entendu parler bien qu'elle ait été décrite pour la première fois en 1933, la maladie de Pyle caractérisée par un épaississement de l'os cortical, une déformation des membres et une augmentation du risque de fracture, vient de dévoiler une de ses causes : la déficience en sFRP4, un inhibiteur de Wnt.

Si elle ne fait pas beaucoup parler d'elle, c'est en grande partie parce qu'il s'agit d'une pathologie extrêmement rare : selon la...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Médecin
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Diesel : le Pr Michel Aubier averti par l'Ordre, avant son procès en correctionnel

Aubier

Le Pr Michel Aubier, ancien chef du service de pneumologie à l'hôpital Bichat (Paris), par ailleurs médecin-conseil chez Total, a été... 6

A Saint-Ouen, le dernier et vibrant hommage de François Hollande à l'hôpital public

hollande

« C'est probablement la dernière intervention que je fais sur la santé. » Ce mercredi, François Hollande s'est rendu à Saint-Ouen (Seine-Sai... 4

La FDA confirme le risque de réactivation de l'hépatite B après traitement contre l'hépatite C chez les patients coïnfectés

HEP C

S'appuyant sur une série de 29 patients, publiée le 25 avril dans les « Annals of Internal Medicine », le système de report des événements... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter