Le Pr Montagnier, parrain de Lyme sans frontières, dénonce les tests actuels

Le Pr Montagnier, parrain de Lyme sans frontières, dénonce les tests actuels

Dr Irène Drogou
| 20.06.2016

Lors d'un colloque organisé dimanche 19 juin à Strasbourg par « Lyme sans frontières », une association de malades qui veut interpeller les pouvoirs publics, le Pr Luc Montagnier, prix Nobel de Médecine et parrain de l'association, a affirmé que la maladie de Lyme est très mal diagnostiquée et soignée en France tout en annonçant avoir fait de prometteuses découvertes pour améliorer le diagnostic.

« Il y a actuellement une ignorance totale sur le sujet, d'une grande partie de la communauté médicale et scientifique », a déclaré le co-découvreur du VIH aujourd’hui âgé de 83 ans. Selon lui, les tests Elisa utilisés donnent de trop nombreux faux négatifs car ils sont basés sur la détection d'anticorps et que certains patients n'en développent pas.

Une nouvelle méthode basée sur les ondes électromagnétiques

Au sein de l'Institut de recherche à Paris qui porte son nom, l'Institut de recherche Montagnier, le scientifique cherche à mettre au point une méthode de diagnostic, qui consiste à détecter dans le plasma sanguin des traces de l'ADN de la bactérie, en captant des ondes électromagnétiques émises par l'échantillon étudié.

« À mon avis, ce test est plus fiable » que ceux actuellement en vigueur, a affirmé le prix Nobel tout en convenant que cette approche électromagnétique n'était « pas reconnue par un certain nombre de scientifiques, si bien qu'on a du mal à la valider ».

Plusieurs procédures judiciaires

Plus de 200 patients, mécontents qu'on leur ait annoncé ne pas être porteurs de la maladie – alors qu'ils disent l'être et sont traités par antibiotiques pour cela, après de mois, voire des années d'errance médicale – s'apprêtent à déposer plainte contre la demi-douzaine de laboratoires commercialisant ces tests, notamment BioMérieux et Diasorin. La procédure civile devrait être engagée d'ici à fin juin, début juillet, devant les tribunaux de grande instance de Paris et de Lyon.

Par ailleurs, une procédure judiciaire est en cours, visant une ancienne gérante d'un laboratoire d'analyse biologique et un pharmacien. Condamnés en première instance à de la prison avec sursis, ils comparaîtront le 7 octobre devant la cour d'appel de Colmar pour avoir mis en œuvre des méthodes alternatives de diagnostic et de traitement de la maladie. Ils sont considérés comme des « lanceurs d'alerte » par les membres de Lyme sans Frontières.

Mise à jour le 21 juin.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 6 Commentaires
 
CARABINBIS Médecin ou Interne 20.06.2016 à 23h54

ce cher Prof. Montagnier qui a effectivement reçu le prix Nobel en lieu et place du Prof. Jean Claude Chermann véritable co-découvreur du virus avec Mme Barré Sinoussi....effectivement cette Lire la suite

Répondre
 
CARABINBIS Médecin ou Interne 25.06.2016 à 10h19

Désolé cher confrère de ne pas avoir développé plus le sujet dans le cadre de ce post, il se trouve que j'en connais tous les détails et également parfaitement les règles du Nobel et notamment que Lire la suite

Répondre
 
Démerdecine générale Médecin ou Interne 25.06.2016 à 09h15

Raisonnement trop simpliste et erroné. Il faudrait prendre le temps de lire les règlements et statuts du prix NOBEL.

Répondre
 
Hervé M Médecin ou Interne 20.06.2016 à 21h00

Et quand le Pr Montagnier qui sait de quoi il parle dénonce le danger des pollutions electromagnétiques basse fréquence comme démultipliant virus et bactéries pathogènes (y compris celles que nous Lire la suite

Répondre
 
François T Paramédicaux 25.06.2016 à 08h57

Ah oui alors!!! Figurez vous que ya même des gens qui croient que la terre est ronde, voire que certains sont allés sur la lune!!! Heureusement que nous avons nos cornues et ventouses pour traiter Lire la suite

Répondre
 
Médecin75 Médecin ou Interne 20.06.2016 à 22h38

Quand je pense que ce sont les petits hommes verts de Roswell, téléguidés par la CIA, qui après avoir fait imploser les tours du World Trade Center, ont contaminé les tiques et faussé les tests Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Le Dr Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme

Cahuzac

L'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac, qui avait des comptes cachés à l'étranger, a été condamné jeudi à Paris à trois ans de prison... 7

L'espérance de vie en recul en 2015 aux États-Unis, selon les CDC

Longévité

L'espérance de vie des Américains a reculé en 2015, une première depuis 1993 selon un rapport des autorités sanitaires américaines. Un... Commenter

La Guadeloupe inaugure un dispositif d'échocardiographie à distance, une première

Télé-échocardiographie d'île à île

Au CHU de Pointe-à-Pitre, les cardiologues ont le bras long, très long, suffisamment long pour traverser les 30 km de mer qui les séparent... 1

A découvrir

l'annuaire du-diu

GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter

imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter